Le compte Twitter de l'Etat islamique devenu silencieux

samedi 13 septembre 2014 11h57
 

par Alexei Oreskovic et Lesley Wroughton

SAN FRANCISCO/WASHINGTON (Reuters) - Les utilisateurs du compte Twitter de l'Etat islamique (EI), qui revendiquaient jusqu'ici haut et fort les actes violents du groupe djihadiste sur le réseau social, sont brusquement devenus silencieux ces derniers jours.

Plusieurs comptes affiliés au groupe djihadiste présent en Irak et en Syrie paraissent avoir été mis en veille, selon plusieurs sources gouvernementales américaines, ce qui pose la question de savoir si Washington a fait pression sur Twitter ou si l'EI s'est déplacé vers d'autres réseaux sociaux.

Barack Obama a annoncé il y a deux jours dans un discours à la nation américaine son intention d'"éradiquer" les djihadistes sunnistes de l'Etat islamique en autorisant pour la première fois des frappes aériennes en Syrie et une intervention accrue en Irak, tout en excluant une offensive au sol.

Plusieurs responsables de l'administration disent, sous le sceau de l'anonymat, ne pas être au courant d'initiatives du gouvernement visant à fermer ces comptes Twitter et la société internet elle-même ne fait aucun commentaire.

Cette interruption intervient alors que plusieurs comptes d'utilisateurs liés à l'EI auraient menacé des employés de Twitter dernièrement, même si aucun lien n'a pu être établi entre les deux incidents.

Twitter a ainsi suspendu plusieurs comptes affiliés à l'EI ces derniers mois, dont celui d'un utilisateur qui évoquait des représailles contre des employés de la société internet.

ANONYMAT   Suite...

 
Les utilisateurs du compte Twitter de l'Etat islamique (EI), qui revendiquaient jusqu'ici haut et fort les actes violents du groupe djihadiste sur le réseau social, sont brusquement devenus silencieux ces derniers jours. Photo prise le 21 décembre 2013/REUTERS/Eric Thayer