Nvidia poursuit Qualcomm et Samsung sur certains de ses brevets

vendredi 5 septembre 2014 08h44
 

par Noel Randewich et Diane Bartz

SAN FRANCISCO/WASHINGTON (Reuters) - Nvidia poursuit Qualcomm et Samsung Electronics en les accusant d'avoir enfreint ses brevets sur une technologie de traitement graphique.

Le fondeur américain est en concurrence avec Qualcomm sur le segment des puces pour smartphones et tablettes.

Nvidia affirme que les matériels de Samsung équipés de technologies graphiques de Qualcomm, ARM Holdings et Imagination Technologies -dont les nouveaux produits Galaxy Note 4 et Galaxy Note Edge- enfreignent ses brevets.

"Ils utilisent aujourd'hui notre technologie gratuitement dans leurs matériels et ils expédient une quantité énorme de matériels", a dit le directeur général de Nvidia Jen-Hsun Huang lors d'une téléconférence.

"Après avoir procédé à un examen approfondi de la plainte, nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour nous défendre contre Nvidia", a déclaré de son côté Samsung, le numéro un mondial des téléphones mobiles.

Nvidia n'a pas dit qu'il poursuivait ARM ou Imagination mais il a déclaré qu'il demandait à la Commission du commerce international (ITC) des Etats-Unis d'empêcher les expéditions de matériels Samsung comportant les architectures graphiques Mali d'ARM et PowerVR d'Imagination, ainsi que la technologie graphique de Qualcomm.

La technologie PowerVR d'Imagination est également utilisée dans les iPhone d'Apple et, prié de dire si Nvidia comptait de ce fait poursuivre également Apple, Huang s'est refusé à tout commentaire.

"Nous sommes aujourd'hui concentrés sur Samsung et Qualcomm et nous continuons d'avoir des discussions productives avec beaucoup d'autres sociétés", a-t-il dit.   Suite...

 
Jen-Hsun Huang, le directeur général de Nvidia.  Le fondeur américain poursuit Qualcomm et Samsung Electronics en les accusant d'avoir enfreint ses brevets sur une technologie de traitement graphique. /hoto d'archives/REUTERS/Stephen Lam