L'UE inflige une amende à Infineon, Samsung et Philips

mercredi 3 septembre 2014 13h45
 

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a infligé mercredi une amende totale de 138 millions d'euros à Philips, Samsung Electronics et Infineon Technologies pour entente sur les prix des puces employées dans les cartes Sim.

La CE, qui avait procédé à des perquisitions en octobre 2008, ajoute que l'entente a duré de 2003 à 2005.

Infineon devra régler l'amende la plus lourde, de 82,8 millions d'euros, tandis que Samsung payera 35,12 millions et Philips 20,15 millions.

Philips entend contester cette décision devant les tribunaux et Infineon entend lui aussi interjeter appel.

Renesas Technology, coentreprise entre Hitachi et Mitsubishi Electric acquise par Renesas Electronics en 2010, a échappé à une amende de plus de 51 millions d'euros en dénonçant le cartel.

Les puces produites par les sociétés concernées sont également employées dans les cartes bancaires, les cartes d'identité, les passeports et les cartes pour les services de télévision payante.

Les sociétés avaient tenté de régler le dossier à l'amiable en échange d'une réduction des amendes de 10% mais les discussions avaient tourné court l'an passé.

(Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

 
La Commission européenne a infligé mercredi une amende totale de 138 millions d'euros à Philips, Samsung Electronics et Infineon Technologies pour entente sur les prix des puces employées dans les cartes Sim. /Photo d'archives/REUTERS