L'éditeur américain Compuware repris par le fonds Thoma Bravo

mardi 2 septembre 2014 19h26
 

(Reuters) - L'éditeur américain de logiciels d'entreprise Compuware a annoncé mardi avoir accepté une offre de reprise de la firme de capital-investissement Thoma Bravo pour quelque 2,5 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros).

Les actionnaires de Compuware recevront 10,92 dollars pour chaque action apportée, dont 10,25 dollars en cash et l'équivalent de 67 cents en actions Covisint, filiale contrôlée à hauteur de 83% par le groupe.

L'offre représente une prime de 17% par rapport au cours de clôture du 29 août à 9,35 dollars, précise un communiqué.

L'action Compuware bondit de 12,30% à 10,50 dollars vers 16h50 GMT sur le Nasdaq tandis que le titre Covisint - filiale scindée de Compuware en septembre 2013 - chute de 8,32% à 4,41.

Les logiciels de Compuware sont utilisés par des entreprises comme Cisco Systems, BT Group ou Domino's Pizza pour gérer des applications complexes.

Ses résultats ont pâti ces dernières années de la baisse des dépenses informatiques des entreprises et d'un ralentissement des commandes.

Le fonds activiste Elliott Management est entré au capital de Compuware en décembre 2012, quand le titre valait autour de huit dollars, et avait soumis une offre d'achat à 11 dollars qui fut rejetée par le conseil d'administration.

Depuis lors, Elliott et d'autres actionnaires ont poussé la direction à créer de la valeur en scindant Covisint et en cédant des actifs.

Elliott Management, qui détient environ 9,5% du capital, a dit mardi soutenir l'offre de Thoma Bravo.

(Arathy S Nair and Abhirup Roy, Véronique Tison pour le service français)