31 juillet 2014 / 06:24 / il y a 3 ans

Capgemini confirme ses objectifs après un solide 1er semestre

PARIS (Reuters) - Capgemini a confirmé jeudi ses objectifs de chiffre d'affaires et de marge pour 2014 en publiant des résultats semestriels en nette hausse malgré l'environnement peu porteur de ses marchés historiques d'Europe continentale.

La Bourse a réagi favorablement à cette publication. Vers 10h40, le titre du numéro un européen des services informatiques progresse de 2% à 54,05 euros (+10% depuis début janvier) alors que le CAC 40 reculait de 0,6%.

Pour les analystes de Société générale, la progression séquentielle traditionnelle des résultats du second semestre fait que, au vu des chiffres solides des six premiers mois de l'exercice, Capgemini dispose d'une "importante marge" pour faire mieux que les objectifs affichés.

Le groupe a annoncé un bénéfice net semestriel en hausse de 36%, à 240 millions d'euros. Il a dégagé une marge opérationnelle de 7,9% sur les six premiers mois de l'année, en hausse de 0,6 point, sur un chiffre d'affaires de 5.104 millions, en progression de 1,4% (2,6% à périmètre et taux de change constants).

Pour 2014, il déclare toujours viser une croissance organique de ses ventes comprises entre 2% et 4% ainsi qu'une marge opérationnelle entre 8,8% et 9,0%, avec un "free cash flow organique" de plus de 500 millions d'euros.

Ce dernier a été négatif de 148 millions d'euros au premier semestre, soit le meilleur niveau depuis quatre ans.

Capgemini a fait état dans le même temps d'un bond de 20% de ses prises de commandes, qui ressortent à 5,653 milliards d'euros.

"UN PEU TROP EUROPÉEN"

La croissance des six premiers mois de l'année a été tirée par les pays émergents (+9,1%) et l'Amérique du Nord (+6,1%).

En Europe, le chiffre d’affaires de la région Royaume-Uni et Irlande a progressé de 3,3%, celui réalisé en France a continué de croître légèrement mais le Benelux a reculé, alors que le reste du continent est resté quasi stable (-0,1%).

Dans les métiers, la plus forte hausse (+6,5% sur le semestre et +7,2% sur le seul 2e trimestre) est venue des activités d'infogérance autres que les services applicatifs grâce notamment au "business process outsourcing", (BPO, externalisation du processus métier).

Les services applicatifs, qui représentent 56% du chiffre d'affaires global, ont connu pour leur part une croissance de 2,2%, avec là aussi un deuxième trimestre meilleur que le premier.

Capgemini a poursuivi le développement de ses plates-formes offshore, localisées pour l'essentiel en Inde, qui représentent aujourd'hui 45% des effectifs totaux du groupe (138.809 salariés), soit trois points de plus qu'il y a un an.

Le PDG du groupe, Paul Hermelin, a confirmé que le groupe était en quête d'une acquisition aux Etats-Unis.

"Nous devons rester prudents parce que les prix sont très élevés, notamment aux Etats-Unis, après quatre années de marché haussier", a-t-il dit. "Mais nous regardons, nous ferons quelque chose, nous devons faire quelque chose aux Etats-Unis. Nous sommes un peu trop Européens".

Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below