Le CSA refuse d'élargir l'offre de chaînes gratuites

mardi 29 juillet 2014 21h00
 

par Gwénaëlle Barzic et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé mardi refuser le passage du payant au gratuit des chaînes de télévision LCI et Paris Première, infligeant un revers à leurs maisons mères TF1 et M6.

Dans un communiqué, le gendarme de l'audiovisuel, qui a également rejeté une demande similaire de Canal+ (Vivendi) pour sa chaîne de documentaire Planète+, précise avoir tenu compte de la conjoncture actuelle du marché publicitaire, de la situation encore fragile de certaines chaînes de la TNT et du risque de saturation de l'offre gratuite.

"Il lui est apparu qu'en dépit de leur intérêt et de leur qualité, toutes étaient de nature à créer des difficultés et des déséquilibres, portant atteinte à la préservation de la diversité éditoriale des chaînes diffusant actuellement sur la TNT gratuite", ajoute le CSA dans son communiqué.

Le régulateur ouvre toutefois la porte à une révision ultérieure de sa décision en faisant valoir que des "conditions de marché plus favorables" pourraient justifier un réexamen.

Sa décision en l'état remet en question le devenir de LCI et Paris Première, TF1 et M6 ayant signifié qu'elles ne leur voyaient pas d'avenir si elles restaient payantes.

Début mai, lors de son audition devant le CSA, Nonce Paolini, le PDG de TF1, avait clairement menacé de fermer la chaîne LCI, déficitaire et qui emploie 247 personnes, si elle devait rester dans le "ghetto sans avenir" du payant.

Lors d'une conférence téléphonique organisée mardi soir après la décision du CSA, Nonce Paolini n'a pas voulu dire si TF1 envisageait de fermer LCI. Il a en revanche indiqué que la chaîne d'informations en continu pourrait cesser d'émettre après le 31 décembre 2014 à la suite de la décision du CSA.

Prié de dire si LCI pourrait arrêter d'émettre après le 31 décembre 2014, le PDG de TF1 a répondu: "En l'état du dossier, c'est probable."   Suite...

 
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé mardi qu'il rejetait les demandes de passage du payant au gratuit des chaînes de télévision LCI, Paris Première et Planète+, filiales respectives des groupes TF1, M6 et Canal+ (Vivendi). /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard