Microsoft visé par une enquête antitrust en Chine

mardi 29 juillet 2014 12h09
 

PEKIN (Reuters) - La Chine a annoncé mardi l'ouverture formelle d'une enquête visant Microsoft qu'elle soupçonne d'infractions à la législation de la concurrence, lui reprochant notamment de ne pas avoir dévoilé un certain nombre d'informations sur son système d'exploitation Windows et sur sa suite bureautique Office.

L'enquête de l'Administration nationale de l'industrie et du commerce (SAIC) porte notamment sur un vice-président et des hauts responsables du groupe.

Sur son site internet, la SAIC dit avoir fait des copies de publications financières de Microsoft et de certains contrats, tout en précisant ne pas être en mesure de boucler son enquête, certains responsables du groupe étant hors du territoire chinois.

Microsoft avait annoncé lundi que plusieurs de ses locaux chinois ont été l'objet de visites inattendues de la part de fonctionnaires chinois, sans donner la raison de ces inspections.

Plusieurs observateurs avaient estimé qu'il s'agissait là d'un prélude à l'ouverture d'une enquête antitrust.

Microsoft a mauvaise presse en Chine depuis que l'ex-consultant des services secrets américains Edward Snowden a révélé l'existence de programmes d'espionnage à grande échelle qui utilisent la technologie du groupe de Seattle pour des opérations de cyber-espionnage.

(Paul Carsten, Nicolas Delame pour le service français)

 
La Chine a annoncé l'ouverture formelle d'une enquête visant Microsoft qu'elle soupçonne d'infractions à la législation de la concurrence, lui reprochant notamment de ne pas avoir dévoilé un certain nombre d'informations sur son système d'exploitation Windows et sur sa suite bureautique Office. /Photo d'archives/REUTERS/Bogdan Cristel