STM dans le vert au 2e trimestre, la frilosité sur le troisième

mercredi 23 juillet 2014 11h57
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - STMicroelectronics a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre pour la première fois depuis fin 2011, profitant d'une demande mondiale vigoureuse pour les semiconducteurs qui porte l'ensemble du secteur.

Le groupe franco-italien, qui s'est fixé pour objectif de revenir dans le vert sur l'ensemble de l'année, s'est montré optimiste pour le trimestre en cours évoquant une dynamique positive sur ses marchés clefs, un niveau correct des stocks et un bon mois de juin en termes de commandes.

Les prévisions du fabricant de semiconducteurs, qui a publié des résultats conformes aux attentes pour le deuxième trimestre, ont toutefois déçu les attentes du marché, faisant reculer le titre de 3,59% à 6,71 euros vers 11h30.

Pour le troisième trimestre, STMicroelectronics a dit viser une hausse de son chiffre d'affaires d'environ 3% par rapport aux trois mois précédents, à plus ou moins 3,5 points de pourcentage près. Il attend une marge brute autour de 34,4%, à plus ou moins 2,0 points de pourcentage près.

"En dépit d'un environnement solide, STM a eu du mal à accomplir un bon trimestre et livre des prévisions inférieures aux attentes", estime Pierre Ferragu, analyste à Bernstein Research.

Avant la publication, le titre affichait une hausse de 19% depuis le début de l'année après avoir bondi de 6% au cours de la semaine écoulée à la faveur d'un contexte porteur.

Le cabinet d'études Gartner a récemment revu en hausse sa prévision des ventes mondiales de puces, utilisées entre autres dans les voitures, les ordinateurs ou encore les téléphones portables, qu'il attend désormais en hausse de 6,7% en 2014 contre 5,4% précédemment.

"Il y a une prise de profits et une petite correction technique alors que le marché avait anticipé de bons résultats de la part de STM", estime Andrea Tuéni, analyste de marché chez Saxo Banque.   Suite...

 
STMicroelectronics a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre (38 millions de dollars) à la faveur notamment d'une hausse de son chiffre d'affaires, tiré par un contexte de marché porteur en Europe et en Asie. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Jae-Won