Samsung pris en tenailles entre le bas et le haut de gamme

mercredi 16 juillet 2014 14h31
 

par Se Young Lee

SÉOUL (Reuters) - Samsung Electronics est en train de perdre des parts de marché sur les smartphones bas et haut de gamme au profit respectivement des fabricants chinois et d'Apple dont l'iPhone 6 est attendu en septembre, montre une étude.

L'étude du cabinet de Counterpoint, portant sur 35 marchés représentant près de 90% des ventes mondiales, montre que les ventes de l'iPhone 5S d'Apple, un combiné sorti il y a huit mois, ont dépassé en mai celles du Galaxy S5. Le téléphone vedette de la marque sud-coréenne lancé fin mars s'est écoulé à seulement cinq millions d'exemplaires contre sept millions pour son concurrent américain.

A en croire Counterpoint, le Galaxy S5 semble donc se vendre moins bien que son prédécesseur le Galaxy S4, opposé l'année dernière à l'iPhone 5 d'Apple et qui avait réalisé comme ce dernier sept millions d'unités écoulées par mois.

Tom Kang, analyste du cabinet Counterpoint à Séoul, estime que les ventes du Galaxy S5 vont probablement rester à cinq millions d'unités en juin. Pour lui, le combiné de Samsung, toujours équipé d'une coque en plastique, n'a pas répondu aux attentes du marché sur la qualité de l'écran et le choix des matériaux, comme le verre et le métal utilisé par les produits concurrents.

"Ils ont commis une erreur avec un produit en dessous des attentes et ils en payent le prix", a-t-il déclaré au cours d'une interview par téléphone mercredi. "Ils doivent aller de l'avant et laisser derrière eux ce qui a échoué pour se concentrer sur le prochain produit".

CHANGEMENT DE STRATÉGIE

Pour le cabinet, ces chiffres interpellent sur la stratégie du leader mondial des smartphones, qui a fait état la semaine dernière de résultats provisoires nettement inférieurs aux attentes pour la période avril-juin.   Suite...

 
Un Galaxy 5 de Samsung Electronics et un iPhone 5S d'Apple. Le géant sud-coréen est en train de perdre des parts de marché sur les smartphones bas et haut de gamme au profit respectivement des fabricants chinois et d'Apple dont l'iPhone 6 est attendu en septembre, montre une étude. /Photo prise le 16 juilet 2014/REUTERS/Kim Hong-Ji