8 juillet 2014 / 05:43 / dans 3 ans

Les smartphones pèsent sur le 2e trimestre de Samsung

Samsung Electronics a livré mardi des résultats provisoires en nette baisse pour la période avril-juin, avec un recul de 24,5% de son bénéfice opérationnel qui reflète un ralentissement de la croissance des ventes de smartphones. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji

SEOUL (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé mardi des résultats provisoires nettement inférieurs aux attentes pour la période avril-juin, avec un recul de 24,5% de son bénéfice opérationnel qui interpelle sur la stratégie du leader mondial des smartphones face aux fabricants chinois.

Le géant sud-coréen de l‘électronique grand public, qui publiera ses résultats définitifs vers la fin juillet, est confronté au ralentissement du marché mondial du smartphone et à une concurrence accrue sur les prix des appareils d‘entrée de gamme, tandis que se profile pour la fin de l‘été le nouvel iPhone d‘Apple.

A 7.200 milliards de wons (5,23 milliards d‘euros), son bénéfice opérationnel marque un troisième trimestre consécutif de baisse et recule à son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre 2012. Il s‘agit en outre de la plus forte baisse en pourcentage depuis le premier trimestre 2011.

Ce résultat est bien inférieur aux attentes des analystes qui prévoyaient en moyenne 8.300 milliards de wons, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S à partir des estimations de 38 analystes.

Le chiffre d‘affaires, lui, est estimé par le groupe à 52.000 milliards de wons, en repli de 9,5% et lui aussi en-deçà du consensus qui était à 54.000 milliards. Il s‘agit de sa première baisse en variation annuelle depuis que Samsung a adopté en 2009 les normes comptables IFRS.

“Ces résultats sont une difficile confrontation avec la réalité pour Samsung, qui n‘est pas Apple. Sa stratégie de vendre des téléphones à des prix élevés ne fonctionnera plus, ses concurrents chinois offrant désormais des appareils satisfaisants à des prix bien inférieurs”, commente Lee Seung-woo, analyste chez IBK Securities.

“Samsung doit revoir sa stratégie dans les smartphones”, ajoute-t-il.

Le marché du smartphone, qui a permis à Samsung d‘enregistrer des résultats record l‘année dernière, arrive à maturité. Le cabinet d‘études IDC prévoit que la croissance des ventes mondiales ralentira à 19,3% cette année contre 39,2% en 2013, et les prix moyens sont également attendus en baisse.

PAS D‘AMÉLIORATION SIGNIFICATIVE AU T3

Pour certains analystes, Samsung pourrait devoir casser les prix de ses appareils d‘entrée et de milieu de gamme, un segment sur lequel la croissance est plus forte, pour concurrencer les fabricants chinois comme Huawei Technologies et Lenovo. Cette stratégie lui permettrait de défendre sa part de marché mais aurait l‘inconvénient de pénaliser ses marges et donc de peser sur ses bénéfices à court terme.

Dans un communiqué, Samsung a déclaré que ses résultats du deuxième trimestre avaient souffert du ralentissement mondial du marché des smartphones, de la concurrence en Chine, de la constitution de stocks en Europe et de l‘appréciation du won.

Le groupe sud-coréen a dit “prudemment s‘attendre” à un meilleur troisième trimestre à la faveur du lancement d‘une nouvelle gamme de smartphones, de la baisse de ses coûts de commercialisation et à une hausse saisonnière de la demande pour ses mémoires. La nouvelle version de l‘un de ses produits vedettes, le Galaxy Note 4, est attendue sur le marché en septembre.

Lee Do-hoon, analyste chez CIMB et l‘un des rares à avoir correctement anticipé les résultats de Samsung, ne s‘attend pas à une amélioration significative au troisième trimestre.

“Samsung a parlé de renforcer ses lignes d‘entrée et de milieu de gamme mais nous estimons que ce n‘est pas encore le cas et que cela prendra plus de temps”, a-t-il dit.

Même opinion chez HMC Investment, où l‘analyste Greg Roh estime que “Samsung est plus compétitif sur les produits de milieu et de haut de gamme, mais la demande est tirée par l‘entrée de gamme où le principal facteur est le prix”.

“Je pense que les problèmes de la division mobile du groupe vont perdurer au troisième trimestre”, conclut-il.

Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below