Alcatel-Lucent externalise sa R&D en 2G et 3G chez l'indien HCL

jeudi 3 juillet 2014 08h43
 

PARIS (Reuters) - Alcatel-Lucent, qui se concentre sur le très haut débit mobile 4G, a indiqué jeudi qu'il externalisait son activité de Recherche et développement (R&D) dans les technologies de générations antérieures 2G et 3G auprès de l'indien HCL, confirmant une information du journal Les Echos.

L'information n'a pas encore été rendue publique par l'équipementier télécoms mais a été communiquée aux salariés du groupe par courriel, écrit le quotidien, rappelant que cette activité non rentable a déjà été en grande partie délocalisée en Inde et qu'il s'agit avant tout pour le groupe de réduire ses coûts.

"On a signé un accord avec l'indien HCL qui porte sur l'activité R&D 2G et 3G (...) C'est tout à fait en phase avec le plan Shift. La communication a été faite auprès des partenaires sociaux et est en discussions avec les salariés et les partenaires sociaux", a déclaré à Reuters une porte-parole du groupe.

L'an dernier, l'équipementier télécoms a annoncé son repositionnement sur les réseaux IP (internet protocol) et l'accès au très haut débit dans le cadre de son plan stratégique 2013-2015 qui prévoit un milliard d'euros de réduction des coûts fixes et autant de cessions d'actifs.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume)

 
Alcatel-Lucent, qui a fait le choix de se concentrer sur le très haut débit mobile 4G, va externaliser son acticité de Recherche et développement (R&D) dans les technologies des générations antérieures, la 2G et la 3G, auprès de l'indien HCL. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé