GoPro, nouvelle star du Nasdaq, réussit son grand saut en Bourse

jeudi 26 juin 2014 22h34
 

(Reuters) - La société américaine GoPro a parfaitement réussi ses débuts en Bourse, où le titre du fabricant des caméras miniatures prisées des amateurs de sports extrêmes a gagné jusqu'à 38% sur le Nasdaq.

Le titre, introduit à 24 dollars, a touché un plus haut de 33 dollars dans les premiers échanges, valorisant la société environ 4,0 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros). L'IPO lui a permis de lever 427 millions de dollars.

Le titre GoPro a clôturé sur une hausse de plus de 30% à 31,34 dollars, tandis que le Nasdaq a terminé légèrement dans le rouge (-0,02%).

GoPro est la première société américaine d'électronique grand public à s'introduire en Bourse depuis le fabricant de casques audio Skullcandy en 2011.

Nick Woodman, le fondateur de GoPro en 2004, a eu l'idée de ces petites caméras portables lors de vacances en Australie. Cet amateur de surf a ensuite réuni ses premiers fonds en vendant des colliers en coquillage sur la côte californienne.

"Il n'y a probablement pas eu une marque d'électronique grand public aussi prédominante que GoPro depuis les débuts de l'iPod ou de l'iPad", a écrit dans une note Charlie Anderson, analyste chez Dougherty & Co, qui estime que GoPro contrôle plus de 90% du marché des minicaméras embarquées.

Les vidéos tournées avec une GoPro font fureur sur internet, où, selon la société, elles ont été visionnées plus d'un milliard de fois au total au premier trimestre sur YouTube, où la chaîne GoPro compte deux millions d'abonnés.

Près de seize millions de personnes ont également visionné sur YouTube le saut dans le vide de 39 km de l'Autrichien Felix Baumgartner, immortalisé par une GoPro. Des sportifs comme le surfeur Kelly Slater et le snowboardeur Shaun White mais aussi des groupes comme les Rolling Stones ont assuré la promotion du petit appareil dont certains modèles sont connectés à internet.

GoPro a écoulé jeudi 8,9 millions d'actions, le solde étant proposé par des actionnaires vendeurs, dont Nick Woodman et des investisseurs comme Riverwood Capital LP, le sous-traitant taïwanais Hon Hai Precision Industry et Sageview Capital Master LP.   Suite...

 
Nick Woodman (au centre), fondateur et directeur général de GoPro, marque le début de la séance du Nasdaq, à New York. Le fabricant des caméras miniatures prisées des amateurs de sports extrêmes a parfaitement réussi ses débuts en Bourse, le titre ayant gagné jusqu'à 38% sur le Nasdaq lors de sa première séance de cotation jeudi. /Photo prise le 26 juin 2014/REUTERS/Mike Segar