Bouygues Telecom casse les prix dans le très haut débit fixe

jeudi 26 juin 2014 17h41
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Bouygues Telecom a dévoilé jeudi une nouvelle offre donnant accès au très haut débit sur internet via la fibre pour un prix sensiblement inférieur à ceux de ses concurrents, poursuivant sa stratégie agressive dans le fixe.

La filiale de Bouygues proposera à la fin du mois ‎un abonnement à 25,99 euros par mois avec l'ambition de "libérer le marché du fixe" figé jusque-là dans des offres ‎aux caractéristiques techniques et tarifaires relativement similaires avec un prix d'entrée entre 34 et 36 euros en moyenne.

A la peine depuis l'arrivée de Free (Iliad) dans le mobile en 2012, l'opérateur franchit ainsi une nouvelle étape de son offensive low cost entamée il y a plusieurs mois avec notamment le lancement fin février d'une offre internet-télévision et téléphone à moins de 20 euros, contre 30 euros en moyenne.

"Le critère de prix est devenu dans le fixe assez déterminant", a déclaré son PDG Olivier Roussat à l'occasion d'une conférence de presse lors de laquelle l'opérateur a également dévoilé la nouvelle "box" utilisant l'interface Android de Google qu'il commercialisera à compter d'octobre.

Après avoir engrangé au premier trimestre le nombre de recrutements net le plus élevé dans le fixe, les ventes au deuxième trimestre ont été "très bonnes", a indiqué le PDG.

"On s'attend à faire des ventes et à gagner des parts de marché", a-t-il ajouté en assurant que les offres restaient rentables en dépit de leurs prix bas.

L'offre du plus petit des opérateurs fixes en France ne sera toutefois accessible qu'à un million de foyers dans un premier temps, a précisé le groupe qui veut dépasser le chiffre de trois millions à terme. A titre de comparaison, le numéro un français des télécoms Orange dénombre à ce jour 2,8 millions de foyers raccordables.

  Suite...

 
Bouygues Telecom a dévoilé jeudi une nouvelle offre internet-télévision et téléphone via la fibre optique pour 25,99 euros, un prix sensiblement inférieur à ceux de ses concurrents. /Photo prise le 16 mai 2014/REUTERS/Charles Platiau