Mediobanca et Intesa veulent sortir du pacte de Telecom Italia

lundi 16 juin 2014 19h16
 

MILAN (Reuters) - Mediobanca et Intesa Sanpaolo ont annoncé lundi leur intention de sortir du pacte d'actionnaires de Telecom Italia formé il y a sept ans avec la création de la holding Telco.

Les deux banques précisent avoir exercé une option leur permettant de se retirer du pacte, opération à l'issue de laquelle elles conserveront chacune une participation directe de 1,6% dans l'opérateur télécoms italien.

Telco avait été formée en 2007 par l'opérateur télécoms espagnol Telefonica et trois investisseurs institutionnels italiens - Mediobanca, Intesa Sanpaolo et l'assureur Generali - pour contrer une OPA hostile d'AT&T et du magnat mexicain Carlos Slim sur Telecom Italia.

Generali a déjà annoncé son intention de sortir de Telco, qui contrôle 22,4% du capital de Telecom Italia, et la dissolution programmée du pacte d'actionnaires pourrait ouvrir la porte à des investisseurs activistes.

Les associés rompent le pacte à présent parce que l'accord qui avait présidé à sa naissance prévoyait deux périodes pour ce faire, l'une du 15 au 30 juin et l'autre du 1er au 15 février 2015.

L'action Telecom Italia a clôturé en baisse de 4,2% à 0,95 euro.

(Danilo Masoni, Véronique Tison et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
Mediobanca et Intesa Sanpaolo ont annoncé lundi leur intention de sortir du pacte d'actionnaires de Telecom Italia formé il y a sept ans avec la création de la holding Telco. Les deux banques précisent avoir exercé une option leur permettant de se retirer du pacte, opération à l'issue de laquelle elles conserveront chacune une participation directe de 1,6% dans l'opérateur télécoms italien. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi