Deutsche Telekom ne prévoit pas de rachats en Europe de l'Est

jeudi 12 juin 2014 10h08
 

VARSOVIE (Reuters) - Deutsche Telekom se concentre actuellement sur l'intégration de GTS Central Europe, un fournisseur d'infrastructures de fibre optique et de services, et ne projette aucune nouvelle acquisition en Europe orientale, a déclaré Claudia Nemat, l'un des membres de son directoire.

L'opérateur allemand a racheté GTS l'an dernier pour 546 millions d'euros afin de renforcer ses activités dans le fixe dans la région, où il était jusqu'alors surtout implanté dans le mobile. L'opération a été définitivement bouclée le mois dernier.

"Nous nous concentrons sur l'optimisation des activités dans les pays où nous sommes présents, sur l'intégration de nos actifs", a dit Claudia Nemat à Reuters lors d'un déplacement à Varsovie.

"Pour l'instant, nous bouclons l'acquisition de GTS", a-t-elle ajouté. "Pour les 12 prochains mois, cette intégration est notre priorité dans la région."

GTS possède et exploite un réseau de fibre optique et de centres de traitement de données qui couvre la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. Il fournit également des services de voix et de données.

(Adrian Krajewski; Marc Angrand pour le service français)

 
Deutsche Telekom se concentre actuellement sur l'intégration de GTS Central Europe, un fournisseur d'infrastructures de fibre optique et de services, et ne projette aucune nouvelle acquisition en Europe orientale, a déclaré Claudia Nemat, l'un des membres de son directoire. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay