Etisalat lance une offre sur les minoritaires de Maroc Telecom

mardi 20 mai 2014 15h33
 

RABAT (Reuters) - Etisalat a lancé mardi une offre de rachat des participations minoritaires de Maroc Telecom après avoir bouclé la semaine dernière l'acquisition, pour 4,14 milliards d'euros, des 53% que détenait Vivendi dans l'opérateur télécoms marocain.

En vertu de la réglementation financière marocaine, l'acquéreur de plus de 40% du capital d'une société est tenu de lancer une offre sur les minoritaires.

L'Etat marocain est le deuxième actionnaire de Maroc Telecom, avec 30% de son capital, et le flottant du groupe est d'environ 17%.

Les modalités de l'offre d'Etisalat n'ont pas été communiquées dans l'immédiat. La commission des opérations de Bourse, la CDVM, a suspendu la cotation de Maroc Telecom.

Des responsables marocains avaient indiqué que la participation de 30% de l'Etat n'était pas à vendre.

Etisalat, basé à Dubaï, a également décidé de céder ses filiales dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest à Maroc Telecom pour 650 millions de dollars (474 millions d'euros) afin d'unifier ses opérations en Afrique.

(Aziz El Yaakoubi, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Etisalat a lancé mardi une offre de rachat des participations minoritaires de Maroc Telecom après avoir bouclé la semaine dernière l'acquisition, pour 4,14 milliards d'euros, des 53% que détenait Vivendi dans l'opérateur télécoms marocain. /Photo d'archives/REUTERS/Jumana El Heloueh