24 avril 2014 / 16:39 / il y a 3 ans

Verizon plus forte baisse du Dow après un trimestre jugé décevant

NEW YORK (Reuters) - L‘action Verizon Communication cédait quelque 2,5% jeudi à l‘approche de la mi-séance de Wall Street après que le numéro américain des télécoms a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, tout en disant ne pas avoir l‘intention de baisser ses prix pour gagner des clients.

L'action Verizon Communication cédait quelque 2,5% jeudi à l'approche de la mi-séance de Wall Street après que le numéro américain des télécoms a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, tout en disant ne pas avoir l'intention de baisser ses prix pour gagner des clients. /Photo prise le 12 décembre 2013/REUTERS/Eric Thayer

Vers 18h30, le titre reculait de 2,51% à 46,24 dollars, accusant ainsi la plus forte baisse du Dow Jones, lui-même en hausse de 0,11%. Cela porte à près de 6% son recul depuis le début de l‘année alors que le Dow est quasiment inchangé sur la période.

Sur les trois premiers mois de l‘année, la division mobile de Verizon a engrangé 539.000 abonnés supplémentaires, soit 20% de moins que lors du premier trimestre 2013. AT&T a fait état mardi de 625.000 abonnés supplémentaires.

La plupart des concurrents de Verizon se sont lancés ces derniers mois dans un guerre des prix pour attirer des clients. Verizon, qui a bouclé en février le rachat des 45% que Vodafone détenait dans Verizon Mobile pour 130 milliards de dollars, s‘est montré moins agressif , comptant sur sa position de numéro un du haut débit aux Etats-Unis.

“Nous avons fondé notre image de marque sur la qualité supérieure de notre réseau. Nous n‘allons pas devenir un fournisseur de services à bas coûts”, a dit à Reuters Fran Shammo, le directeur financier de Verizon.

Le chiffre d‘affaires du groupe a augmenté de 4,8% sur les trois premiers mois de l‘année, le taux de croissance le plus élevé en cinq trimestres, à 30,82 milliards de dollars (22,3 milliards d‘euros).

Le bénéfice net sur la période s‘est élevé à 5,98 milliards de dollars, soit 1,15 dollar par action, contre 4,86 milliards (0,68 dollar/action) il y a un an.

Sur une base ajustée, le résultat par action ressort cependant à 0,84 dollar alors que les analystes de Wall Street avaient anticipé 0,87 dollar.

Marina Lopes, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below