Quatre labels de musique portent plainte contre Megaupload

vendredi 11 avril 2014 11h04
 

NEW YORK (Reuters) - Quatre labels de musique ont déposé jeudi une plainte pour violation de droits d'auteur contre le site de partage de fichiers Megaupload et son fondateur Kim Dotcom, imitant en cela une démarche similaire engagée lundi par six studios de cinéma.

L'association américaine représentant les professionnels de la musique, la RIAA, accuse dans un communiqué la plate-forme d'échange d'avoir massivement profité de la violation de droits d'auteur dans le domaine de la musique.

Les quatre labels sont Warner Music Group, Sony Music Entertainment, UMG Recordings et Capitol Records.

Twentieth Century Fox, Disney Enterprises, Paramount Pictures, Universal Studios Productions, Columbia Pictures et Warner Bros Entertainment avaient effectué lundi la même démarche pour le cinéma.

Selon les autorités américaines, qui ont ordonné la fermeture de Megaupload en 2012, la plate-forme est à l'origine d'un demi-milliard de dollars de manque à gagner pour les studios de cinéma et les maisons de disques, qui réclament réparation.

Né en Allemagne mais installé depuis 2010 en Nouvelle-Zélande, Kim Dotcom, est sous le coup d'une demande d'extradition américaine.

(Bernard Vaughan; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Quatre labels de musique ont déposé jeudi une plainte pour violation de droits d'auteur contre le site de partage de fichiers Megaupload et son fondateur Kim Dotcom, imitant en cela une démarche similaire engagée lundi par six studios de cinéma. /Photo d'archives/REUTERS/Nigel Marple