BlackBerry pourrait cesser de fabriquer des téléphones

jeudi 10 avril 2014 15h50
 

par Alastair Sharp et Nicola Leske

NEW YORK (Reuters) - BlackBerry est prêt à cesser de fabriquer des combinés si cette activité reste déficitaire, a déclaré à Reuters John Chen, le directeur général de la société canadienne, ajoutant vouloir se renforcer sur le marché des services aux entreprises, y compris par le biais d'acquisitions et d'alliances.

"Si nous ne pouvons pas gagner de l'argent avec les portables, je ne veux plus être dans les portables", a-t-il dit lors d'un entretien mercredi, soulignant que le groupe avait peu de temps pour trancher cette question.

Arrivé à la tête de BlackBerry à la fin de l'année dernière, John Chen avait pourtant déclaré fin février, à l'occasion de l'annonce d'un recentrage sur les services, que l'activité de combinés restait stratégique pour l'entreprise.

Autrefois incontournable pour les dirigeants d'entreprises et les hommes politiques en raison du degré de protection de sa messagerie, le groupe canadien a vu sa part de marché s'écrouler face à la concurrence de produits tels que l'iPhone d'Apple et des combinés utilisant le système d'exploitation mobile Android de Google.

Au pic de sa gloire, BlackBerry avait livré 52,3 millions de combines sur l'exercice fiscal 2011. Ce chiffre est tombé à moins de deux millions sur le trimestre clos le 1er mars.

John Chen a précisé qu'il devait être possible de rendre l'activité combinés rentable à partir de 10 millions d'unités livrées par an.

SÉCURITÉ ET "MACHINE-TO-MACHINE"   Suite...

 
Blackberry se dit prêt à cesser la fabrication des combinés si cette activité reste déficitaire. Son nouveau directeur général, John Chen, cherche à se renforcer sur le marché des services aux entreprises, y compris par le biais d'acquisitions et d'alliances. /Photo prise le 9 avril 2014/REUTERS/Mark Blinch