La distribution investit elle aussi les paiements mobiles

dimanche 6 avril 2014 18h44
 

par Emma Thomasson

BERLIN (Reuters) - Les grands distributeurs entrent dans la bataille des paiements mobiles, un marché en plein essor où se pressent déjà une nuée d'intervenants et qui offre la promesse de réduire les coûts des transactions et de fidéliser encore mieux la clientèle.

Les chaînes britannique Tesco ou française Auchan espèrent ainsi que leurs "portefeuilles électroniques" - des applications qui permettent de payer directement par smartphone - leur donneront en outre des informations plus nombreuses et détaillées que jamais sur les habitudes d'achat de leur clientèle, précieuses aussi pour les publicitaires.

Banques, sociétés de cartes de crédit et sociétés high tech telles que Google et Apple font déjà des incursions sur ce marché, chacun espérant que ses applications en deviendront la norme. PayPal, filiale paiements d'eBay, fait lui aussi ses propres expériences.

Les distributeurs espèrent attirer la clientèle vers leurs propres services en leur proposant des remises et des cadeaux s'ils les utilisent, tout en connectant les paiements automatiquement à des programmes de fidélité et en proposant entre autres facilités la sauvegarde des listes d'emplettes.

Selon le cabinet Gartner, le marché mondial des paiements mobiles devrait tripler d'ici 2017 à quelque 721 milliards de dollars (526 milliards d'euros) de transactions faites par plus de 450 millions d'usagers.

Cela semble une bonne aubaine pour les magasins car la concurrence sur ce marché serait synonyme de baisse des commissions versées pour le traitement des transactions, un service actuellement dominé par les sociétés de cartes de crédit Visa et MasterCard. Il semble que dans ce cas précis, les banques et ces sociétés de carte de crédit doivent garder un rôle prédominant même si les cartes de crédit physiques deviennent surannées.

Il se peut, cela dit, que les applications mises au point par les chaînes de distribution aient du mal à toutes trouver preneur, les clients n'étant pas disposés à s'embarrasser d'une multitude de services provenant de différentes enseignes.

  Suite...

 
Les grands distributeurs se lancent dans la bataille des paiements mobiles. Parmi eux,  Auchan, qui espère que son portefeuille électronique - une application permettant de payer directement par smartphone – lui fournira en outre des informations détaillées sur les habitudes d'achat de sa clientèle. /Photo prise le 10 mars 2014/REUTERS/Pascal Rossignol