T-Systems, filiale de D. Telekom, va encore réduire ses effectifs

dimanche 30 mars 2014 14h35
 

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Telekom prévoit la suppression de 2.000 à 2.500 postes dans les implantations à l'étranger de sa filiale de services informatiques T-Systems, en plus des 4.900 déjà annoncées en Allemagne, rapporte le magazine allemand Focus, citant des sources au conseil de surveillance de l'opérateur télécom.

T-Systems qui emploie 53.000 personnes dont plus de 29.000 en Allemagne et compte de grands groupes internationaux comme Siemens, ThyssenKrupp ou Deutsche Post DHL parmi ses clients, est en plein repositionnement sur les services informatiques hébergés (cloud computing).

T-Systems a dit ce mois-ci que le chiffre de 4.900 suppressions de poste en Allemagne – dont 900 ont déjà été réalisées – n’était pas definitif et constituait une base de discussion avec les syndicats.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu après de Deutsche Telekom.

(Maria Sheahan, Marc Joanny pour le service français)

 
Deutsche Telekom prévoit la suppression de 2.000 à 2.500 postes dans les implantations à l'étranger de sa filiale de services informatiques T-Systems, en plus des 4.900 déjà annoncées en Allemagne, rapporte le magazine allemand Focus. T-Systems, qui emploie 53.000 personnes dont plus de 29.000 en Allemagne, est en plein repositionnement sur les services informatiques hébergés (cloud computing). /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender