Microsoft lance une version d'Office pour iPad

jeudi 27 mars 2014 20h25
 

par Gerry Shih et Bill Rigby

SAN FRANCISCO (Reuters) - Microsoft a dévoilé jeudi une version très attendue de sa suite bureautique Office dédiée à la tablette iPad d'Apple.

Office pour iPad marque une rupture avec la stratégie consistant à favoriser Windows au détriment des autres systèmes d'exploitation. L'arrivée de ce logiciel est aussi une ouverture sur le mobile, un changement voulu par le nouveau directeur général de Microsoft, Satya Nadella.

La nouvelle suite bureautique devait être mise à la disposition des utilisateurs d'iPad dès jeudi sur l'App Store, la plate-forme d'Apple de ventes des applications. L'application est téléchargeable gratuitement pour consulter des documents, mais un abonnement est nécessaire pour en éditer et en créer.

Si la version d'Office pour iPad présentée au cours d'une conférence de presse à San Francisco n'est en rien révolutionnaire, son lancement représente en revanche un pari pour Microsoft au moment où les ventes de PC reculent.

Office pour les tablettes tactiles était réservé jusqu'ici à la Surface de Microsoft, mais cette dernière n'a jamais réussi à faire de l'ombre à l'iPad.

Les analystes estiment que Microsoft pourrait dégager entre 840 millions de dollars et 6,7 milliards de dollars de revenus par an avec la sortie d'Office pour iPad.

L'abonnement à Office 365 Home Premium est facturé 100 dollars par an en version grand public. Pour les entreprises, les tarifs démarrent à 60 dollars par an et par utilisateur, en fonction des usages.

"L'ère de Nadella chez Microsoft est un bon début, car le vétéran du logiciel semble faire preuve d'ouverture dans sa stratégie et sa vision tout en essayant de s'éloigner du statu quo, ce qui représente une bouffée d'air frais pour les investisseurs", a déclaré Daniel Ives de FBR Capital Market.   Suite...

 
Le nouveau directeur général de Microsoft, Satya Nadella, lors d'une conférence de presse  à  San Francisco. Microsoft a dévoilé jeudi une version très attendue de sa suite bureautique Office dédiée à la tablette iPad d'Apple. Ce lancement marque une rupture avec la stratégie consistant à favoriser Windows au détriment des autres systèmes d'exploitation, ainsi qu'une ouverture sur le mobile. /Photo prise le 27 mars 2014/REUTERS/Robert Galbraith