Le nouveau DG de Microsoft devra surprendre

jeudi 27 mars 2014 07h49
 

par Bill Rigby

SEATTLE (Reuters) - A peine désigné à la direction générale de Microsoft, Satya Nadella pourrait surprendre d'emblée en rompant avec la stratégie habituelle du groupe et en choisissant de le réorienter vers le mobile.

Lors de sa première conférence de presse, prévue jeudi, il est probable qu'il dévoile, voire qu'il annonce le lancement, des versions de la suite bureautique Office dédiées aux iPad d'Apple afin de positionner le groupe cofondé par Bill Gates sur un marché évalué à sept milliards de dollars.

Cette perspective, dévoilée la semaine dernière, a fait bondir le cours de Microsoft, jusqu'à dépasser les 40 dollars l'action pour la première fois depuis juillet 2000.

Si une telle décision n'aurait rien d'une avancée technologique majeure, elle témoignerait d'un revirement de la stratégie de Microsoft qui placerait ainsi sa suite bureautique en son coeur afin de se muer en société de services, au détriment peut-être de son système d'exploitation Windows et de sa gamme de tablettes Surface.

Cela traduirait sans aucun doute une volonté de rupture par rapport à l'héritage des années Bill Gates alors que les investisseurs sont de plus en plus circonspects sur les perspectives de Microsoft qui semble peiner à prendre le virage de l'industrie de l'informatique mobile.

"Le fait que Nadella s'apprête à appuyer sur la gâchette (avec Office) montre que ce n'est pas juste un homme du sérail qui va s'inscrire dans les pas de ses prédécesseurs. C'est une nouvelle page qui s'ouvre", commente Daniel Ives, analyste de FBR Capital Markets.

Selon des estimations de Raimo Lenschow, analyste de Barclays, la suite Office pour iPad pourrait lui rapporter entre 840 millions et 6,7 milliards de dollars par an, en fonction du tarif retenu et du nombre d'utilisateurs qui s'en équiperont.

Rick Sherlund, un analyste de Nomura qui plaide depuis longtemps déjà en faveur de cette solution, se réjouit de la perspective de voir Microsoft s'installer sur ce marché tout en se montrant beaucoup plus prudent sur les recettes à en attendre qu'il n'évalue qu'à un milliard de dollars par an.   Suite...

 
Lors de sa première conférence de presse prévue jeudi, le  nouveau directeur général de Microsoft Satya Nadella pourrait dévoiler des versions de la suite bureautique Office dédiées aux iPad d'Apple afin de positionner le groupe cofondé par Bill Gates sur un marché évalué à sept milliards de dollars. /Photo d'archives/REUTERS/Bogdan Cristel