Altice n'envisagerait pas de relever son offre sur SFR

lundi 24 mars 2014 10h31
 

PARIS (Reuters) - Altice, maison mère de Numericable, n'envisage pas de modifier son offre pour racheter SFR à Vivendi après la contre-offensive lancée jeudi par Bouygues, rapporte lundi le Wall Street Journal, citant une source proche du dossier.

Bouygues a rouvert les hostilités pour la conquête de SFR en relevant de 1,85 milliard d'euros la partie en numéraire de son offre, à 13,15 milliards d'euros, moins d'une semaine après l'entrée en négociations exclusives entre Vivendi et Numericable.

"L'offre d'Altice a été retenue en prenant en compte tous les critères du conseil de Vivendi ; ces critères n'ont pas changé", écrit le WSJ, citant sa source.

Et le quotidien de préciser que Patrick Drahi, président-fondateur d'Altice, cherche à sceller un accord avec Vivendi avant la date-butoir des négociations exclusives le 4 avril.

De son côté, le journal Les Echos indique que Numericable espère boucler les négociations cette semaine.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Altice pour un commentaire.

Bouygues a précisé vendredi que sa nouvelle offre sur SFR courait jusqu'au 8 avril, soit quatre jours après la fin des négociations exclusives entre Vivendi et Numericable.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

 
Altice, maison mère de Numericable, n'envisage pas de modifier son offre pour racheter SFR à Vivendi après la contre-offensive lancée jeudi par Bouygues, rapporte lundi le Wall Street Journal, citant une source proche du dossier. /Photo prise le 7 mars 2014/REUTERS/Charles Platiau