Baisse de 16% du bénéfice de China Mobile au 4e trimestre

jeudi 20 mars 2014 08h09
 

PEKIN (Reuters) - China Mobile, numéro un mondial de la téléphonie mobile par le nombre d'abonnés, a annoncé jeudi une baisse de 16% de son bénéfice au quatrième trimestre, ratant le consensus des analystes.

Le groupe, qui affiche la première baisse de son profit annuel en 14 ans, explique ce recul par l'essor de services de messageries, à l'image de WeChat de Tencent, qui rognent sur les recettes tirées des activités SMS et par une concurrence de plus en plus féroce.

China Mobile a lancé en décembre ses services 4G avant de commercialiser l'iPhone le mois suivant. L'opérateur espère regagner les clients qui lui reprochaient la qualité inégale de ses services 3G et qui ont préféré rejoindre des concurrents de taille plus modeste comme China Unicom Hong KOng et China Telecom.

Reste que les perspectives à court terme du groupe risquent d'être affectées par les promotions accordées aux acquéreurs d'iPhone ainsi que par le financement du réseau 4G et par la possible imposition d'une TVA sur les opérateurs mobiles.

Le bénéfice de China Mobile a chuté à 30,3 milliards de yuans (3,48 milliards d'euros) au cours des trois mois à fin décembre, tandis que son chiffre d'affaires d'exploitation a progressé de 5,3% à 630,2 milliards de yuans.

Si les ventes tirées des activités de données ont augmenté de 24% à 206,9 milliards de yuans, celles tirées des activités voix, qui représentent plus de la moitié du chiffre d'affaires, ont reculé de 3,4% à 355,7 milliards.

Sur l'ensemble de l'exercice 2013, le bénéfice net a reculé à 121,8 milliards de yuans, la première baisse enregistrée par China Mobile en 14 ans. Les analystes interrogés pour SmartEstimate anticipauient 125 milliards de yuans.

Vers 06h55 GMT, le titre China Mobile reculait de 3,6% à la Bourse de Hong Kong.

(Paul Carsten, Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Sur l'ensemble de l'exercice 2013, le bénéfice net de China Mobile a reculé à 121,8 milliards de yuans, la première baisse enregistrée par l'opérateur en 14 ans. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song