Washington renonce au contrôle de noms de domaine sur internet

samedi 15 mars 2014 11h15
 

WASHINGTON (Reuters) - Une division du département du Commerce des Etats-Unis a annoncé vendredi qu'elle allait abandonner le contrôle de l'organisme qui administre une partie de la structure d'internet, notamment l'attribution de noms de domaine.

La National Telecommunications and Information Administration (NTIA) gère actuellement les modifications de la base de données des noms de domaine dits de premier niveau, parmi lesquels ".com" et ".net".

Elle a annoncé que l'exercice de ces tâches serait transmis à une "communauté internationale multipartite", sous l'égide d'une organisation à but non lucratif, la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur internet (Icann).

"Le moment est bien choisi pour entamer la procédure de transition", a dit Lawrence Strickling, secrétaire assistant au Commerce pour les communications et l'information. "Nous avons hâtes que l'Icann réunisse des acteurs à travers la communauté mondiale de l'internet pour élaborer un plan adéquat de transition."

Dans un projet de communiqué consulté jeudi par Reuters sur la levée des barrières douanières entre l'Union européenne et les Etats-Unis, le président Barack Obama et les dirigeants européens s'engagent à faire en sorte qu'internet soit le plus sûr possible, tout en étant gouverné par une multitude de pays.

(Ros Krasny; Julien Dury pour le service français)

 
La National Telecommunications and Information Administration (NTIA), qui gère actuellement les modifications de la base de données des noms de domaine dits de premier niveau, parmi lesquels ".com" et ".net", a annoncé que l'exercice de ces tâches serait transmis à une "communauté internationale multipartite", sous l'égide d'une organisation à but non lucratif, la Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur internet (Icann). /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel