Vivendi va négocier avec Numericable la vente de SFR

vendredi 14 mars 2014 21h17
 

par Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud

PARIS (Reuters) - Vivendi a annoncé vendredi que son conseil de surveillance avait décidé d'entrer en négociations exclusives avec Numericable pour lui céder sa filiale télécoms SFR, mettant fin au feuilleton qui tenait en haleine le monde des télécoms depuis deux semaines.

Le groupe de télécoms et de divertissement a opté pour la proposition du câblo-opérateur qui offre 11,75 milliards d'euros en numéraire pour mettre la main sur le numéro deux du mobile en France, aux dépens de Bouygues qui avait pourtant jeté toutes ses forces dans la bataille ces derniers jours.

"Il (le conseil) estime que cette offre est la plus pertinente pour les actionnaires et les salariés du groupe et qu'elle offre la meilleure sécurité d'exécution", explique Vivendi dans un communiqué publié trois heures après le début de la réunion.

A l'issue de la période de trois semaines de négociations exclusives, le conseil de surveillance se réunira à nouveau pour rendre sa décision.

A la Bourse de Paris, Numericable a clôturé en hausse de 11,742% à 29,50 euros tandis que Bouygues a perdu 2,93%, la plus forte baisse de l'indice CAC 40. Vivendi, de son côté, a fini sur un gain de 0,15% à 19,90 euros.

Numericable était apparu ces dernières heures comme le grand favori après avoir reçu le soutien du comité spécial chargé par Vivendi d'examiner les candidatures pour l'opérateur, selon deux sources proches du dossier.

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg avait lui-même grillé la politesse à Vivendi en annonçant avant même la réunion des membres du conseil de surveillance que le conglomérat penchait en faveur de l'offre de Patrick Drahi, le dirigeant de la société mère Altice.

"J'ai cru comprendre que les dirigeants de Vivendi ont décidé coûte que coûte de vendre SFR à Numericable", a déclaré sur Europe 1 le ministre qui n'avait pas caché sa préférence pour l'offre concurrente de Bouygues.   Suite...

 
Vivendi a annoncé vendredi que son conseil de surveillance avait décidé d'entrer en négociations exclusives avec Numericable pour lui céder sa filiale télécoms SFR aux dépens de Bouygues Télécom, mettant fin au feuilleton qui tenait en haleine le monde des télécoms depuis deux semaines. /Photo prise le  13 mars 2014/REUTERS/Charles Platiau