Vodafone serait proche d'un accord sur le rachat d'Ono

vendredi 14 mars 2014 16h12
 

MADRID (Reuters) - Les actionnaires du câblo-opérateur espagnol Ono sont proches d'un accord avec Vodafone sur l'offre de rachat d'environ 7,2 milliards d'euros - passif inclus - présentée par l'opérateur britannique, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du dossier.

Les actionnaires ont approuvé jeudi le principe d'une introduction en bourse d'Ono, tout en continuant d'étudier l'offre de Vodafone, a précisé l'une des sources.

"Les conditions définitives de l'offre sont en cours de négociation. Pour l'heure, Ono a repoussé les présentations de son IPO afin de laisser du temps à la négociation et un accord provisoire pourrait même être conclu ce vendredi", a expliqué la source.

Pour le britannique, qui dispose d'un important trésor de guerre après la vente pour 130 milliards de dollars (93,7 milliards d'euros) de ses parts de Verizon Wireless à Verizon, un rachat d'Ono serait la troisième acquisition en deux ans sur le marché européen du haut débit.

Vodafone s'est refusé à tout commentaire et Ono n'a pas répondu dans l'immédiat à des demandes de commentaire.

Ono, présent dans la téléphonie fixe et mobile, la télévision et les services internet, a fait état vendredi d'un chiffre d'affaires 2013 de 1,598 milliard d'euros, en hausse de 1,6%.

Il avait repoussé une première offre de Vodafone en février. Des sources avaient dit à Reuters la semaine dernière que le groupe britannique avait relevé son offre et conclu un accord d'achat provisoire.

Les fonds de capital-investissement Providence Equity Partners, Thomas H. Lee Partners, CCMP Capital Advisors et Quadrangle Capital possèdent au total 54% d'Ono selon le site internet de ce dernier.

A la Bourse de Londres, l'action Vodafone cédait 0,52% à 223,25 pence à 13h00 GMT alors que l'indice Stoxx européen des télécoms reculait de 1,4%.

(Carlos Ruano, Wilfrid Exbrayat et Marc Angrand pour le service français)

 
Les actionnaires du câblo-opérateur espagnol Ono sont proches d'un accord avec Vodafone sur l'offre de rachat d'environ 7,2 milliards d'euros - passif inclus - présentée par l'opérateur britannique, a-t-on appris de sources proches du dossier. /Photo prise le 12 février 2014/REUTERS/Sergio Perez