Visa et MasterCard à l'offensive dans la sécurité des paiements

vendredi 7 mars 2014 21h15
 

(Reuters) - Visa et MasterCard ont annoncé vendredi la création d'un vaste groupe de travail sur la sécurité des transactions par carte, en appelant les commerçants et les banques à respecter l'échéance de 2015 pour la généralisation des cartes à puce, encore peu répandues aux Etats-Unis.

Cette initiative des deux principaux émetteurs de cartes intervient après les vols de données dont ont été victimes des distributeurs américains, comme Target, dont les coordonnées d'environ 40 millions de clients titulaires de cartes de crédit et de paiement ont été dérobées à la fin de l'an dernier.

Le nouveau groupe de travail, qui réunit des banques, des sociétés de crédit à la consommation, des distributeurs et des fédérations de commerçants, fera de l'adoption des cartes à puce (EMV) sa première priorité, ont précisé MasterCard et Visa dans un communiqué.

Déjà largement répandues en Europe et en Asie, les cartes à puce (ou EMV, du nom de la norme mise au point par le consortium EMVCo), stockent les coordonnées bancaires du titulaire sur une puce électronique et non sur une piste magnétique, ce qui les rend plus difficiles à pirater et à contrefaire.

Elles permettent aussi aux commerçants d'exiger que l'utilisateur entre un code d'identification au lieu de signer un simple reçu.

Toutefois, la National Retail Federation, la plus importante fédération de commerçants au monde, a expliqué avoir refusé de rejoindre le groupe de travail car celui-ci ne projetait pas de mettre immédiatement en oeuvre l'utilisation du code confidentiel.

"Ils ne seront pas sérieux pour ce qui est de la lutte contre la fraude tant qu'ils ne passent pas au code", a dit Mallory Duncan, le directeur juridique de la NRF.

"Nous continuons d'insister pour que les clients des commerçants américains bénéficient des mêmes protections que les consommateurs de plus de 80 pays qui utilisent à la fois une puce et un code pour sécuriser leurs cartes de débit et de crédit", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Visa et MasterCard n'ont pas précisé quels dispositifs de sécurité ils prônaient dans le cadre du nouveau groupe de travail.   Suite...

 
Visa et MasterCard ont lancé un vaste groupe de travail sur la sécurité des transactions par carte, en appelant les commerçants et les banques à respecter l'échéance de 2015 pour la généralisation des cartes à puce, encore peu répandues aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip