Telecom Italia a atteint son objectif de réduction de sa dette

vendredi 7 mars 2014 14h35
 

MILAN (Reuters) - Telecom Italia a atteint ses objectifs de réduction de son endettement et fait l'impasse sur le dividende 2013 pour ses actions ordinaires, l'opérateur italien poursuivant ses investissements pour renforcer un réseau vieillissant.

Dans un communiqué, l'administrateur délégué Marco Patuano a annoncé que l'endettement net du groupe avait été réduit de 1,467 milliard d'euros à 26,807 milliards fin décembre.

Il a ajouté que la société ne paierait pas de dividende cette année sur ses actions ordinaires, mais qu'elle verserait un dividende de 2,75 euros sur ses actions à droits limités réservées aux petits actionnaires. L'opérateur a précisé qu'il reprendrait le versement d'un dividende l'an prochain.

L'an dernier, son chiffre d'affaires à périmètre constant a augmenté de 5,2% à 23,4 milliards d'euros tandis que son résultat brut courant (Ebitda) a baissé de 804 millions d'euros à 9,7 milliards.

Le groupe a accusé une perte nette de 674 millions d'euros à la suite de dépréciations pour écarts d'acquisition.

Telecom Italia a également lancé un plan de rachat d'obligations de 500 millions d'euros.

L'administrateur délégué Marco Patuano a par ailleurs déclaré qu'il n'y avait aucune discussion en cours en vue d'un éventuel rapprochement impliquant la filiale brésilienne TIM Brasil, y compros avec l'opérateur haut débit GVT, filiale de Vivendi.

Il a toutefois ajouté qu'une fusion entre TIM Brasil et GVT rapprocherait deux bons actifs et créerait des synergies.

Il a également dit que TIM Brasil restait un actif stratégique mais ajouté que si "une super-offre se présente, nous l'examinerons".   Suite...

 
Telecom Italia a atteint ses objectifs de réduction de son endettement et fait l'impasse sur le dividende 2013 pour ses actions ordinaires, l'opérateur italien poursuivant ses investissements pour renforcer un réseau vieillissant.  Son chiffre d'affaires à périmètre constant a augmenté de 5,2% à 23,4 milliards d'euros tandis que son résultat brut courant (Ebitda) a baissé de 804 millions d'euros à 9,7 milliards. /Photo d'archives/REUTERS/Chris Helgren