Bouygues lance son offre sur SFR pour contrer Numericable

jeudi 6 mars 2014 23h43
 

par Leila Abboud et Matthieu Protard et Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Le groupe Bouygues a détaillé jeudi sa contre-offensive pour éviter que Numericable ne mette la main sur SFR, une offre qui apparaît plus délicate que celle du câblo-opérateur sur le plan de la concurrence mais qui promet un montant élevé de synergies.

Bouygues propose à Vivendi 10,5 milliards d'euros en numéraire et une participation de 46% de l'ensemble constitué de Bouygues Telecom et SFR, qui serait ensuite mis en Bourse.

Bouygues, qui conserverait 49% du capital de la nouvelle société, estime en outre à 10 milliards d'euros les synergies potentielles du rapprochement. Il fait donc valoir que son offre valorise SFR à 19 milliards d'euros après synergies (14,5 milliards avant synergies).

Numericable n'envisage pas pour autant l'intention de relever son offre, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.

"Il n'y aura pas de modification de l'offre. Ce n'est pas prévu", a dit à Reuters l'une de ces sources. "Ce sont deux projets industriels différents."

Altice, la maison-mère de Numericable, n'a pas souhaité commenter ces informations.

Bouygues est le seul rival du câblo-opérateur pour prendre le contrôle de SFR, la filiale télécoms que Vivendi a mise en vente dans le cadre de la scission de ses activités de médias et de télécoms.

Selon des sources proches des négociations, Numericable propose 11 milliards d'euros en numéraire à Vivendi ainsi qu'une participation de 32% dans la nouvelle société, un projet qui valoriserait SFR à 14,75 milliards d'euros.   Suite...

 
Le groupe Bouygues a détaillé jeudi sa contre-offensive pour éviter que Numericable ne mette la main sur SFR, une offre qui apparaît plus délicate que celle du câblo-opérateur sur le plan de la concurrence mais qui promet un montant élevé de synergies. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau