L'opérateur grec OTE passe enfin au vert

jeudi 6 mars 2014 20h22
 

ATHENES (Reuters) - OTE, premier opérateur grec de télécoms, a annoncé jeudi une progression de son chiffre d'affaires pour la première fois depuis cinq ans, donnant un nouveau signe d'un possible redémarrage pour une économie grecque frappée depuis des années par la récession.

Le chiffre d'affaires de l'opérateur, détenu à 40% par l'allemand Deutsche Telekom, a progressé à un taux annuel de 0,1% au quatrième trimestre 2013 pour atteindre 1,046 milliard d'euros (1,44 milliard de dollars), rapporte OTE dans un avis boursier.

Ce résultat s'explique par "la résistance de la téléphonie fixe en Grèce ainsi que par la résurgence de RomTelecom", souligne l'opérateur, qui contrôle les anciens monopoles de Grèce et de Roumanie dans le secteur des télécoms.

OTE s'attend toutefois à voir ses ventes continuer de décliner en 2014, mais à un rythme plus lent que la baisse de 6,4% observée en 2013.

L'opérateur espère cette année la plus faible baisse de ses ventes depuis cinq ans, une période marquée par une chute des revenus des ménages, une compétition plus féroce de la part des concurrents de l'opérateur et une baisse considérable des tarifs réglementés de la téléphonie.

Le bénéfice annuel d'OTE a chuté de 35% en 2013 pour s'établir à 287,8 millions d'euros, un chiffre qui s'explique notamment par le départ anticipé à la retraite de 1.800 employés dans le cadre d'un programme de réduction des coûts.

(Harry Papachristou, Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
OTE, premier opérateur grec de télécoms, a vu son chiffre d'affaires progresser au quatrième trimestre 2013, une première depuis cinq ans, nouvel indice suggérant un possible redémarrage de l'économie grecque, frappée depuis des années par la récession. /Photo d'archives/REUTERS/Yiorgos Karahalis