L'offre de Bouygues sur SFR sans augmentation de capital

mercredi 5 mars 2014 17h48
 

PARIS (Reuters) - Bouygues a bouclé le financement de son projet d'offre sur l'opérateur SFR, filiale de Vivendi, qui ne nécessitera pas d'avoir recours à une augmentation de capital, ont rapporté mercredi deux sources au fait du dossier.

Le groupe présent dans le BTP et la communication réunissait ce mercredi son conseil en vue d'approuver la proposition qu'il soumettra ensuite aux dirigeants de Vivendi. Le conglomérat a fixé à la fin de la journée la date butoir pour déposer des offres préliminaires sur sa filiale télécoms.

"Le financement est parfaitement bouclé et il n'y a pas besoin de lever de l'argent", a expliqué l'une des sources.

"Il n'y a pas du tout d'augmentation de capital sur la table", a-t-elle ajouté.

Une deuxième source a précisé que l'offre de Bouygues sur SFR serait financée en cash, en dette ainsi qu'avec des titres de la nouvelle entité fusionnée.

Un porte-parole de Bouygues n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter l'information.

(Sophie Sassard, Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, édité par Dominique Rodriguez)

 
Bouygues a bouclé le financement de son projet d'offre sur l'opérateur SFR, filiale de Vivendi, qui ne nécessitera pas d'avoir recours à une augmentation de capital, ont rapporté mercredi deux sources au fait du dossier. /Photo prise le 5 mars 2014/REUTERS/Eric Gaillard