Le marché du PC devrait encore baisser de 6,1% en 2014

mardi 4 mars 2014 19h26
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les ventes mondiales d'ordinateurs individuels (de bureau et portables) ont baissé de 9,8% l'an dernier, la plus forte baisse jamais enregistrée, et elles devraient encore diminuer de 6,1% cette année en raison de la faiblesse de la demande des pays développées, conclut une étude publiée mardi par IDC.

IDC prévoyait une chute de 10,1% du marché mondial du PC en 2013 mais le quatrième trimestre a été meilleur qu'attendu, grâce entre autres au remplacement de nombreuses machines équipées du système d'exploitation Windows XP de Microsoft, dont l'éditeur arrêtera le support en avril.

"Les marchés émergents étaient l'un des moteurs du marché du PC, la hausse de la pénétration parmi des populations importantes dopant la croissance globale", explique Loren Loverde, analyste d'IDC.

"Mais aujourd'hui, on constate que les régions émergentes sont affectées par la faiblesse de la conjoncture économique ainsi que par l'évolution marquée des priorités d'achat en matière de technologie."

A plus long terme, le marché du PC devrait rester orienté en légère baisse, IDC tablant sur une baisse de 0,2% en 2018.

La semaine dernière, le cabinet d'études avait déclaré s'attendre à une hausse de 19% des ventes mondiales de smartphones cette année grâce à la vigueur de la demande en Chine et dans d'autres pays en développement.

(Noel Randewich; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

 
Les ventes mondiales d'ordinateurs individuels (de bureau et portables) ont baissé de 9,8% l'an dernier, la plus forte baisse jamais enregistrée, et elles devraient encore diminuer de 6,1% cette année en raison de la faiblesse de la demande des pays développées, selon une étude publiée mardi par IDC. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard