Bouygues fera mercredi une offre à Vivendi pour SFR

mardi 4 mars 2014 18h56
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Bouygues prévoit de soumettre mercredi à Vivendi une offre de rachat pour sa filiale télécoms SFR prévoyant des garanties sur l'emploi et l'investissement ainsi que des concessions en matière de concurrence, a-t-on appris mardi de deux sources au fait du dossier.

Vivendi a demandé aux candidats intéressés par sa filiale mobile de lui soumettre des offres préliminaires d'ici mercredi 5 mars à 20h00, selon des sources interrogées par Reuters, mettant la pression sur le groupe industriel diversifié pour qu'il abatte ses cartes.

"Martin Bouygues a mis un certain temps à se décider car il voulait s'assurer que son projet était solide et il l'est désormais", a expliqué l'une des sources.

"Il s'agit d'un projet industriel très fort avec des engagements sur l'emploi, des garanties en matière d'investissements ainsi que des solutions vis-à-vis de la concurrence", a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de cette proposition qui déboucherait sur la fusion des numéros deux et trois du mobile en France, le groupe diversifié est notamment prêt à céder des fréquences et des d'infrastructures mobiles en vue d'obtenir le feu vert des autorités de concurrence, a précisé la deuxième source.

(Sophie Sassard, Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, édité par Dominique Rodriguez)

 
Le patron de Bouygues Telecom, Olivier Roussat. Selon deux sources au fait du dossier, Bouygues prévoit de soumettre mercredi à Vivendi une offre de rachat pour sa filiale télécoms SFR prévoyant des garanties sur l'emploi et l'investissement ainsi que des concessions en matière de concurrence. /Photo prise le 3 février 2014/REUTERS/Charles Platiau