BlackBerry, en reconquête, tente un retour aux sources

mercredi 26 février 2014 18h41
 

par Paul Sandle et Euan Rocha

BARCELONE/TORONTO (Reuters) - BlackBerry a détaillé mardi son recentrage sur les services et dévoilé deux nouveaux modèles de smartphones, dans l'espoir d'endiguer ses pertes et de reconquérir une clientèle professionnelle soucieuse de sécurité qui lui était jadis fidèle.

Autrefois incontournable pour les dirigeants d'entreprises et les hommes politiques en raison du degré de protection de sa messagerie, le groupe canadien a vu sa part de marché s'écrouler face à l'iPhone d'Apple et aux combinés utilisant le système d'exploitation mobile Android de Google.

La chute des ventes s'est encore accélérée, en particulier dans les marchés émergents, après que BlackBerry a décidé de mettre son service de messagerie instantanée BBM à la disposition des utilisateurs d'appareils fonctionnant avec des systèmes d'exploitation concurrents, le dernier en date étant Windows Phone de Microsoft.

Selon le cabinet d'études IDC, la part de marché de Blackberry dans les smartphones s'établissait à 0,6% au quatrième trimestre 2013, en chute de 77% par rapport à la même période un an plus tôt.

MISER SUR LES SERVICES

Pour tenter de redresser la barre, John Chen, qui a pris les rênes de la société canadienne fin 2012, compte notamment effectuer un recentrage sur les services, une activité rentable.

Admettant lors d'une intervention mardi au cours du Mobile World Congress de Barcelone que le groupe s'était "un peu trop dispersé", John Chen a expliqué qu'il comptait concentrer ses efforts sur les 30% du marché professionnel les plus sensibles à son argument-clé, à savoir la sécurité de son système d'exploitation, par exemple les entreprises de secteurs régulés comme les banques ou les télécoms, ainsi que les gouvernements.   Suite...

 
BlackBerry a détaillé mardi son recentrage sur les services et dévoilé deux nouveaux modèles de smartphones, dans l'espoir d'endiguer ses pertes et de reconquérir une clientèle professionnelle soucieuse de sécurité qui lui était jadis fidèle. /Photo d'archives/REUTERS/Mark Blinch