Les résultats de Bouygues meilleurs qu'attendu malgré Alstom

mercredi 26 février 2014 10h33
 

par Gilles Guillaume et Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Bouygues a accusé l'an dernier une perte nette imputable à la dépréciation de sa participation dans Alstom, mais enregistré un résultat opérationnel en hausse de 5%, la performance du groupe dans la construction éclipsant celle de sa filiale TF1.

Le groupe diversifié, qui prévoit en 2014 un chiffre d'affaires stable, après -1% en 2013, a fait état mercredi d'une perte nette, part du groupe, de 757 millions d'euros, alors qu'il affichait un bénéfice net de 633 millions d'euros l'année précédente.

Il s'agit de la première perte pour Bouygues depuis 1995, soit 18 ans, lorsque le résultat du groupe avait été plombé par des dépréciations d'actifs immobiliers lors de la grande crise qui avait alors frappé le secteur.

Bouygues a annoncé la semaine dernière une dépréciation d'un montant de 1,4 milliard d'euros sur sa participation de 29,3% dans Alstom, après la révision à la baisse des perspectives du groupe spécialisé dans les transports et l'énergie.

En excluant cet ajustement, le résultat net ressort à 647 millions, en hausse de 2%, et Bouygues a proposé de verser un dividende stable à 1,60 euro, rappelant que les performances opérationnelles 2013 sont en ligne avec les objectifs.

PAS D'INCIDENCE D'ALSTOM SUR LA TRÉSORERIE

"En dehors de l'activité télécoms, qui reste difficile, nos autres métiers traversent relativement bien la crise" a indiqué le PDG, Martin Bouygues, lors d'une conférence de presse.   Suite...

 
Martin Bouygues, PDG de Bouygues. Le groupe diversifié a accusé l'an dernier une perte nette imputable à la dépréciation de sa participation dans Alstom, mais enregistré un résultat opérationnel en hausse de 5%, sa performance dans la construction éclipsant celle de sa filiale TF1. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes