9 février 2008 / 19:40 / il y a 10 ans

Yahoo rejetterait l'OPA de Microsoft, jugée trop basse

NEW YORK (Reuters) - Le conseil d‘administration de Yahoo estime que l‘OPA de Microsoft “sous-évalue massivement” le groupe internet et s‘apprête à rejeter cette offre qui le valorise aujourd‘hui à un peu moins de 42 milliards de dollars (28,9 milliards d‘euros).

<p>Yahoo devrait rejeter formellement lundi l'offre de rachat de Microsoft, que le groupe internet juge insuffisante, apprend-on de source proche du dossier. /Photo prise le 28 janvier 2008/REUTERS/Robert Galbraith</p>

Il s‘agit du premier indice d‘une possible volonté de la direction de Yahoo de négocier et vendre le géant de l‘internet.

Yahoo s‘estimerait “spolié” par le prix de 31 dollars par action proposé par le numéro un des logiciels et n’étudiera probablement rien en dessous de 40 dollars par action, soit le double de son cours de Bourse de janvier, écrit le Wall Street Journal, citant une source non identifiée.

A 40 dollars par action, l‘offre atteindrait 51,1 milliards de dollars. Si elle se réalisait, la fusion de Microsoft et de Yahoo constituerait la plus grande jamais réalisée par deux groupes de technologie informatique.

Yahoo a envisagé d‘autres scénarios, y compris négocier pour obtenir de Microsoft un prix plus élevé, ou trouver un accord avec son concurrent Google afin de rester indépendant, ajoute le Journal, selon qui le conseil d‘administration s‘est réuni vendredi.

Aucune offre alternative n‘a émergé et Wall Street juge que le plus probable est que Yahoo tente de négocier une offre plus élevée auprès de Microsoft.

“Sont-ils vraiment sérieux quand ils parlent de 40 dollars minimum ou est-ce simplement une tactique de négociation pour essayer d‘obtenir un prix plus haut?” s‘interroge un analyste, Martin Pyykkonen. “Pour moi, c‘est une tactique de contre-négociation. On finira peut-être avec 35, 36 ou 37 dollars par action.”

Le prix unitaire de 31 dollars ne prend pas en compte les risques de rejet par les autorités de régulation d‘une fusion entre le premier groupe mondial de logiciels et le géant du web, ajoute le Wall Street Journal en citant “une personne connaissant bien la situation”.

Chez Yahoo comme chez Microsoft, on se refuse à commenter l‘information du Wall Street Journal.

Au cours d‘une série de réunions cette semaine, le conseil d‘administration de Yahoo a étudié des options alternatives.

L‘OPA en numéraire et en titres de Microsoft, annoncée il y a une semaine, représentait initialement une prime de 62% sur le cours de Bourse de Yahoo.

Depuis lors, l‘action Microsoft a baissé et l‘OPA est désormais valorisée à 41,8 milliards de dollars.

Un prix de 40 dollars représenterait une prime de 109% par rapport au cours de clôture de Yahoo le 31 janvier, à 19,18 dollars, avant que Microsoft rende publique son offre.

Le titre Yahoo atteignait 40 dollars il y a deux ans mais plusieurs facteurs - la concurrence accrue de Google, des mauvais choix de produits, des défections au sein de la direction et des efforts répétés de restructuration - ont ramené ce prix à moins de 20 dollars.

Megan Davies avec Eric Auchard, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below