Les futurs effets du réchauffement visibles sur le web

lundi 19 mai 2008 21h13
 

LONDRES (Reuters) - Les internautes peuvent désormais constater sur leur écran d'ordinateur comment le réchauffement climatique affectera dans les années à venir la planète, ou même la localité dans laquelle ils habitent.

Le moteur de recherche Google s'est associé au ministère britannique de l'Environnement et aux services météorologiques du Royaume-Uni pour mettre sur pied le projet "Climate Change in Our World", qui reprend la structure de l'interface d'exploration terrestre Google Earth.

Les utilisateurs voient défiler, superposées aux photos satellites fournies par la Nasa, des zones de couleur représentant la hausse moyenne des températures prévue année par année jusqu'en 2100.

Comme sur Google Earth, via le site duquel ce projet est consultable, ces données peuvent être observées de l'échelle planétaire à celle des villes.

Le système permet de voir les températures s'élever au fil des années, notamment dans les zones polaires, où le phénomène est le plus marqué. Des données sur les effets subis localement ou sur des actions entreprises sont également disponibles.

Les scientifiques prévoient que le réchauffement moyen de la planète sera compris entre 1,8°C et 4,0°C pour l'ensemble du XXIe siècle en raison principalement des émissions de gaz à effet de serre, mais les régions du monde présentent de grandes disparités.

"Ce projet montre aux gens la réalité des changements climatiques, en se basant à la fois sur les estimations des températures moyennes de l'endroit où ils vivent et celles de l'impact que le phénomène aura sur les habitants du monde entier", a salué le secrétaire britannique à l'Environnement, Hilary Benn.

Jeremy Lovell, version française Gregory Schwartz