Logitech juge "dénué de sens" un éventuel rachat par Microsoft

dimanche 9 mars 2008 16h45
 

MILAN (Reuters) - Une offre de rachat de Microsoft sur Logitech serait une "opération dénuée de sens", a affirmé le directeur général du fabricant suisse de périphériques au journal italien Corriere della Sera.

Le titre Logitech s'était envolé le 10 janvier dernier sur des rumeurs d'une offre de rachat de huit milliards de dollars du géant des logiciels.

"Quelle que soit sa forme, il s'agirait d'une opération dénuée de sens", a dit le directeur général de Logitech Guerrino De Luca dans une interview publiée dans l'édition dominicale du quotidien italien.

"Je répète que, sans concurrence, Logitech perdrait toute pression à innover. De plus, il y aurait des problèmes vis à vis des autorités de la concurrence dans la mesure où, réunies, les deux compagnies détiendraient virtuellement un monopole sur les souris et les claviers", a-t-il ajouté.

Logitech est leader sur le marché des souris pour PC et Microsoft est son principal concurrent avec "30% de notre marché", selon De Luca.

Bureau de Milan, version française Julien Toyer

 
<p>Dans une interview accord&eacute;e au journal italien Corriere della Sera, le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Logitech estime qu'une offre de rachat de Microsoft sur le fabricant suisse de p&eacute;riph&eacute;riques serait une "op&eacute;ration d&eacute;nu&eacute;e de sens". /Photo prise le 10 janvier 2008/REUTERS/Michael Buholzer</p>