Atos menacée d'une prise de contrôle "rampante"

mercredi 9 avril 2008 18h53
 

par Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - La stratégie secrète des deux fonds activistes présents au capital d'Atos Origin vise à une "prise de contrôle rampante", a déclaré mercredi à Reuters Philippe Germond, président du directoire de la SSII.

Au cours d'une interview, le dirigeant a également indiqué que les fonds d'investissements Centaurus Capital L.P. et Pardus Capital Management L.P., lesquels militent en faveur d'une revue stratégique d'Atos, devaient préciser leurs ambitions pour l'entreprise.

"Pour moi, il s'agit clairement d'une prise de contrôle rampante du groupe par le biais du conseil de surveillance et sur la base d'un projet que l'on ne connait pas", a souligné Philippe Germond alors qu'il était interrogé au sujet de l'attitude adoptée par Centaurus et Pardus.

La direction de Pardus n'était pas immédiatement joignable pour commenter ces propos.

De son côté, Bernard Oppetit, P-DG de Centaurus a réitéré ses volontés:

"Nous ne demandons qu'à disposer de deux sièges au conseil de surveillance d'Atos pour y représenter les intérêts de Centaurus et de Pardus. Nous soutiendrons par ailleurs la nomination de trois administrateurs indépendants. Chacun d'entre eux apportera son expérience, son savoir et sa crédibilité pour aider l'entreprise à améliorer sa gouvernance, mettre fin à la sous-performance et maximiser la valeur pour les actionnaires."

Centaurus et Pardus, qui détiennent à eux deux 21,67% du capital d'Atos, ont fait savoir par le passé qu'ils ne cherchaient ni à démanteler la société, ni à en prendre le contrôle.

Mercredi, Philippe Germond a également répété que son groupe était prêt à proposer deux sièges à Centaurus et Pardus, si ces derniers pouvaient garantir que leur participation s'inscrivait dans une stratégie de long terme et s'ils promettaient de ne pas dénigrer publiquement la stratégie d'Atos.   Suite...