29 août 2008 / 12:11 / dans 9 ans

CORRECTION - - Bouygues grimpe en Bourse après des résultats jugés rassurants

<p>Le P-DG de Bouygues, Martin Bouygues. Le titre du groupe surperforme la Bourse de Paris vendredi au lendemain de la publication de r&eacute;sultats semestriels jug&eacute;s rassurants, avec des carnets de commandes bien orient&eacute;s en particulier chez Bouygues Construction. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>

Bien lire au 3e paragraphe que Bouygues a relevé sa prévision de chiffre d‘affaires pour 2008 à 32,5 milliards d‘euros au lieu de 32,4 milliards d‘euros.

Voici une version corrigée.

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Bouygues surperforme la Bourse de Paris vendredi au lendemain de la publication de résultats semestriels jugés rassurants, avec des carnets de commandes bien orientés en particulier chez Bouygues Construction.

Le groupe de construction et de B-TP a fait état d‘un bond de 26% du carnet de commandes chez Bouygues Construction à 12,3 milliards d‘euros au 30 juin et de 31% chez Bouygues Immobilier à 3,9 milliards, même si celui de Colas (travaux routiers) affiche une hausse plus modérée de 4% à 7,1 milliards.

Bouygues, qui a relevé jeudi, pour la deuxième fois cette l‘année, de 100 millions d‘euros sa prévision de chiffre d‘affaires pour 2008 à 32,5 milliards, prend 1,09% à 41,60 euros vers 13h50, alors que le CAC-40 gagne 0,6%.

“Si le discours général demeure prudent quant à l‘impact du ralentissement économique sur les perspectives, ces performances sont très honorables et rassurantes”, écrit Natixis Securities dans une note.

Le groupe a indiqué que les perturbations de l‘environnement économique n‘avaient pour l‘instant qu‘un impact limité sur ses performances commerciales et ne modifient pas les objectifs d‘activité pour 2008.

Le P-DG du groupe, Martin Bouygues, a estimé lors d‘une conférence de presse que le groupe était bien positionné face au ralentissement du marché de l‘immobilier en France, où le contexte est “plutôt meilleur” que dans la plupart des pays européens.

“Les besoins insatisfaits dans les logements en France restent significatifs. Dès que les banques vont retrouver un peu d‘aisance, de liberté et de confiance pour redynamiser leur politique de financement en accession à la propriété, je pense que le marché retrouvera assez vite de l‘entrain”, a-t-il déclaré, soulignant que les taux de sinistres pour l‘accession à la propriété et de stocks d‘invendus restaient très faibles.

“Nous pensons qu‘au deuxième semestre 2009 on devrait commencer logiquement à voir les choses s‘améliorer”, a-t-il ajouté.

TF1 A PESE SUR LES RÉSULTATS SEMESTRIELS

Le groupe a publié jeudi un résultat opérationnel légèrement supérieur aux attentes pour le premier semestre, même si TF1, qui fait face à un contexte publicitaire difficile, a pesé sur sa rentabilité.

Bouygues a dégagé un résultat opérationnel en hausse de 3% à 1.099 millions d‘euros et un résultat net, part du groupe, de 6% à 701 millions. Le groupe a cependant pris soin de préciser qu‘ils ressortaient en progressions respectives de 16% et 12% en excluant TF1, seule filiale dont la contribution aux résultats a baissé au cours du semestre.

“Je ne vois pas de raison de se désintéresser de TF1”, a déclaré Martin Bouygues, en réponse à une question, précisant ensuite que l’évolution du cadre règlementaire prévu par le gouvernement dans le cadre de la loi sur l‘audiovisuel allait selon lui “dans le bon sens”.

De la même manière, il a souligné n‘avoir aucune intention de céder Bouygues Telecom, même dans la perspective d‘un durcissement du marché français avec l‘arrivée éventuelle d‘un quatrième opérateur mobile.

“Si les conditions d‘exécution du marché font que le marché n‘est plus viable, on verra. Pour l‘instant on n‘est pas du tout dans ces circonstances-là”, a-t-il souligné.

Le gouvernement devrait rendre d‘ici l‘automne un arbitrage sur les deux options désormais envisagées par le gouvernement : l‘attribution de la licence de téléphonie mobile 3G à un seul candidat ou sa répartition en trois blocs de fréquences de 5 mégahertz (Mhz) chacun. Iliad a réaffirmé jeudi son intérêt pour la licence, pour laquelle l‘autorité des télécoms (Arcep) avait rejeté en octobre 2007 sa candidature, la seule présentée.

Bouygues Telecom, qui prévoit d‘investir 850 millions d‘euros cette année, a accusé au premier semestre une contraction de 0,7 point de sa marge d‘Ebitda à 32,9%. Elle ressort à 33,4% en excluant l‘impact du développement de l‘offre ADSL que le troisième opérateur mobile présentera le 15 septembre, en vue d‘un lancement d‘ici la fin de l‘année.

Dans le secteur du nucléaire, Martin Bouygues a précisé n‘avoir aucune discussion avec le gouvernement sur le dossier Areva. Bouygues a fait part de son intérêt pour participer à la recomposition du secteur nucléaire en France, alimentant des spéculations sur un rapprochement entre Areva et Alstom dont Bouygues détient 30%. Martin Bouygues a indiqué que ce niveau devrait être maintenu en 2008, voire en 2009.

Cyril Altmeyer, édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below