Accord Toshiba-SanDisk pour deux usines de mémoire NAND

mardi 19 février 2008 10h57
 

TOKYO (Reuters) - Le japonais Toshiba, deuxième fabricant mondial de mémoires flash NAND, et son partenaire américain SanDisk annoncent leur intention de construire deux nouvelles usines de mémoires flash au Japon.

L'entrée en activité de ces deux usines, prévue pour 2010, pourrait contribuer à faire baisser le prix des mémoires NAND, utilisées notamment dans les cartes mémoire des appareils photo numériques et des baladeurs numériques comme l'iPod d'Apple.

Les deux usines seront construites à Kitakami, dans le nord du Japon et à Yokkaichi, dans l'ouest de l'archipel.

Les capacités de production dont Toshiba dispose actuellement lui permettent de produire 200.000 galettes de silicium par mois mais elles pourraient atteindre 410.000 unités au cours de l'exercice fiscal 2009 si une usine construite récemment atteint sa pleine capacité de production conformément aux prévisions.

Mayumi Negishi, version française Myriam Rivet

 
<p>Le japonais Toshiba, deuxi&egrave;me fabricant mondial de m&eacute;moires flash NAND, et son partenaire am&eacute;ricain SanDisk vont construire deux nouvelles usines de m&eacute;moires flash au Japon. /Photo prise le 31 d&eacute;cembre 2007/REUTERS/Lucas Jackson</p>