Yahoo joue l'ouverture avec ses services internet mobiles

mardi 8 janvier 2008 13h33
 

par Eric Auchard

LAS VEGAS (Reuters) - Yahoo va créer des versions de ses services internet mobile compatibles avec différentes plate-formes pour téléphones portables, a déclaré Marco Boerries, responsable de la division mobile du groupe.

Yahoo est prêt à s'engager à combiner et à adapter ses propres services à d'autres plate-formes plutôt que de s'inscrire comme concurrent d'acteurs déjà présents sur le marché, adoptant ainsi une nouvelle stratégie, plus ouverte, qui pourrait lui permettre de fédérer des centaines de millions d'utilisateurs, a déclaré lundi Boerries lors d'une réunion en marge du Consumer Electronics Show, le salon de l'électronique grand public de Las Vegas.

Après avoir conclu des accords avec les fabricants de téléphones portables et les opérateurs pour placer ses services internet mobiles sur de nombreux marchés au cours des deux dernières années, la firme de Sunnyvale, en Californie, a annoncé une série d'améliorations destinées à rendre ses services plus accessibles aux combinés déjà commercialisés.

Cette initiative intervient alors que Google a présenté en novembre sa plate-forme pour la téléphone mobile, Open Handset Alliance, conçue avec une trentaine de partenaires allant du fabricants de téléphones portables au fournisseur de composants pour combinés en passant par l'opérateur télécoms.

Plusieurs de ces partenaires ont indiqué avoir l'intention de commercialiser des portables utilisant le système d'exploitation Android de Google courant 2008.

LES "WIDGETS"

Il est également prévu que des sociétés extérieures puissent créer des mini-sites internet, appelés widgets, intégrés dans les pages de Yahoo. Ainsi le groupe tente d'augmenter le nombre de personnes utilisant Yahoo comme page de démarrage.

Des groupes comme MTV, propriété de Viacom, MySpace de News Corp et eBay utilisent déjà ces widgets au sein de pages internet de Yahoo.   Suite...

 
<p>Yahoo va cr&eacute;er des versions de ses services internet mobile compatibles avec diff&eacute;rentes plate-formes pour t&eacute;l&eacute;phones portables. /Photo prise le 7 janvier 2008/REUTERS/Steve Marcus</p>