La croissance des ventes en ligne ralentit aux Etats-Unis

mardi 8 avril 2008 11h28
 

LOS ANGELES (Reuters) - La croissance des ventes de détail en ligne ralentit aux Etats-Unis, où elle est néanmoins attendue en hausse de 17% en 2008 malgré un contexte économique morose et une réduction des dépenses des consommateurs, selon une étude publiée lundi.

Ce pourrait être la première année que la croissance des ventes sur internet tombe sous les 20%. Néanmoins, les ventes en ligne devraient représenter 204 milliards de dollars en 2008, contre 175 milliards l'année dernière, quand la croissance avait atteint près de 22%.

Les prévisions de l'étude de Shop.org réalisée par le cabinet Forrester Research ne prennent pas en compte les achats de voyages.

Le secteur a connu une croissance explosive - 44% en 2001 -, alors que se généralisaient aux Etats-Unis les connexions haut débit, ouvrant la porte aux achats sur internet.

Un ralentissement est désormais attendu puisque internet a atteint un seuil de saturation et que les ventes en ligne représentent maintenant une part plus importante de la totalité des ventes de détail, a expliqué la porte-parole de Shop.org Ellen Davis.

"A mesure que les ventes globales augmentent, il sera plus difficile d'atteindre le même niveau de croissance", a déclaré Davis à Reuters. Les achats sur internet finiront par connaître une croissance à un chiffre, et ce même s'ils représentent une part croissante des ventes totales, a-t-elle ajouté.

L'année dernière, par exemple, les ventes au détail sur internet ont seulement représenté 6% des ventes aux Etats-Unis. En 2008, cette proportion devrait atteindre 7%.

Selon l'étude, l'habillement devrait être le secteur où les ventes seront les plus fortes en 2008, pour représenter 26,6 milliards de dollars, suivi par les ordinateurs (23,9 milliards de dollars) et l'automobile (19,3 milliards).

Ces prévisions prennent en compte la dégradation, depuis le début de l'année, des ventes dans les magasins traditionnels. Les consommateurs ont freiné leurs dépenses, inquiets d'une possible récession et touchés par la hausse du prix des carburants, la dépréciation des biens immobiliers, l'accession de plus en plus difficile au crédit et la peur du chômage.   Suite...

 
<p>Selon une &eacute;tude publi&eacute;e lundi, la croissance des ventes de d&eacute;tail en ligne ralentit aux Etats-Unis, o&ugrave; elle est n&eacute;anmoins attendue en hausse de 17% en 2008 malgr&eacute; un contexte &eacute;conomique morose et une r&eacute;duction des d&eacute;penses des consommateurs. /Photo d'archives/REUTERS</p>