TomTom chute en Bourse après avoir abaissé ses prévisions

mardi 8 avril 2008 11h22
 

AMSTERDAM (Reuters) - TomTom, spécialiste des GPS, perd plus de 10% en Bourse mardi après avoir révisé à la baisse son objectif de chiffre d'affaires pour 2008.

Expliquant avoir dû baisser les prix de ses terminaux de navigation par satellite au premier trimestre, le groupe néerlandais anticipe désormais un chiffre d'affaires annuel situé entre 1,8 et 2,0 milliards d'euros, contre 2,0 à 2,2 milliards jusqu'à présent. Les analystes financiers, eux, tablaient en moyenne sur un C.A. annuel de 2,17 milliards d'euros selon Reuters Estimates.

Son objectif de ventes en volume reste inchangé, entre 14 et 15 millions d'unités, ce qui sous-entend que la baisse des prix avoisine 10%.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action TomTom perdait 10,03% à 23,78 euros vers 11h17 après être tombée à 22,58 euros.

"Les distributeurs ont réduit leur niveau de stocks plus fortement qu'attendu, notamment en Europe, ce qui a restreint les volumes de ventes sur le trimestre", a expliqué la société dans un communiqué.

Pour Eric de Graaf, analyste de Petercam, "l'avertissement porte un coup sévère à l'image de la valeur car il en ressort que la société n'est plus en mesure de maîtriser la baisse du prix de vente moyen alors même qu'elle maintient ses objectifs de chiffre d'affaires et de marges au niveau prévu".

LES INVESTISSEURS DÉBOUSSOLÉS

"Avec une baisse aussi forte de la rentabilité, le service de la dette liée au rachat prévu de Tele Atlas pourrait devenir encore plus problématique", ajoute-t-il.

Le directeur général, Harold Goddijn, a confirmé sa volonté de mener à bien le rachat de Tele Atlas, un spécialiste des bases de données cartographiques que son offre valorise 2,9 milliards d'euros.   Suite...

 
<p>Le TomTom Go 930 T. Le sp&eacute;cialiste de la navigation par satellite TomTom revoit &agrave; la baisse son objectif de chiffre d'affaires pour 2008 en expliquant avoir d&ucirc; baisser les prix de ses terminaux GPS au premier trimestre pour contenir la baisse des ventes. /Photo prise le 4 mars 2008/REUTERS/Morris Mac Matzen</p>