Les investisseurs saluent l'abandon du HD DVD par Toshiba

lundi 18 février 2008 07h57
 

TOKYO (Reuters) - Consommateurs et investisseurs ont salué lundi la fin probable d'une guerre des formats pour la prochaine génération de DVD, dans la mesure où Toshiba semble sur le point d'abandonner la norme HD DVD, laissant le champ libre au Blu-Ray et à son rival Sony.

Les actions des deux groupes japonais d'électronique ont monté lundi en réaction à ces événements dans un marché qui lui a fini étale.

Toshiba affiche un gain de 5,74% à 829 yens et Sony a pris 1,03% à 4.900 yens.

"Ca ne se justifie plus pour Toshiba de continuer à persévérer dans cette voie", dit Koichi Ogawa (Daiwa SB Investments). "Il doit réduire ses pertes et se concentrer sur des activités prometteuses".

Les deux formats permettent de voir des films en haute définition mais le Blu-Ray s'est attiré le soutien de Hollywood ou de grands distributeurs américains tels Wal-Mart.

Les ventes de ce type de DVD n'ont pas décollé et ne représentent qu'un faible pourcentage d'un marché de 24 milliards de dollars précisément parce qu'il y a cette concurrence des formats et que les lecteurs lisent soit l'un soit l'autre, à l'exemple de ce qui s'était passé auparavant pour les cassettes vidéo, lorsque le Betamax de Sony avait finalement trépassé au profit du VHS.

"Les deux formats, quoique bons tous les deux, ont créé la confusion chez le consommateur et les ont empêchés de se projeter dans l'avenir de la haute définition", analyse Stephanie Prange, rédacteur en chef du magazine Home Media.

Toshiba a déclaré lundi qu'il n'avait pris aucune décision concernant le HD DVD mais une source proche du groupe avait dit à Reuters samedi que Toshiba était près d'y renoncer.

Les derniers chiffres de vente montrent que bon nombre de consommateurs ont déjà tiré une croix sur le HD DVD, qui avait également le soutien de Microsoft.   Suite...

 
<p>Consommateurs et investisseurs ont salu&eacute; lundi la fin probable d'une guerre des formats pour la prochaine g&eacute;n&eacute;ration de DVD, dans la mesure o&ugrave; Toshiba semble sur le point d'abandonner la norme HD DVD, laissant le champ libre au Blu-Ray et &agrave; son rival Sony. /Photo prise le 17 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Yuriko Nakao</p>