April 9, 2008 / 7:36 AM / 9 years ago

Hynix relève le prix de ses mémoires DRAM

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Le num&eacute;ro deux mondial des m&eacute;moires, Hynix Semiconductor, a "l&eacute;g&egrave;rement" relev&eacute; le prix de ses m&eacute;moires DRAM d&eacute;but avril et dit esp&eacute;rer de nouvelles augmentations. /Photo d'archives/You Sung-Ho</p>

SEOUL (Reuters) - Le numéro deux mondial des mémoires, Hynix Semiconductor, annonce avoir "légèrement" relevé le prix de ses mémoires DRAM début avril et dit espérer de nouvelles augmentations.

"Nous avons légèrement relevé le prix, mais la hausse est minimale", a déclaré James Kim, chargé des relations investisseurs, à propos des prix contractuels pour la première moitié d'avril.

Interrogé sur la probabilité d'une nouvelle augmentation des prix pour la dernière partie d'avril, il a répondu : "c'est possible. Nous espérons (une augmentation)". "Nous attendons une hausse de la demande pour mai."

Les prix des DRAM, utilisées principalement dans les ordinateurs personnels, ont encore baissé de 25% à 30% au premier trimestre selon les estimations, en raison des surcapacités dans le secteur.

Mais des signes de rebond sont apparus la semaine dernière avec l'annonce par le sud-coréen Samsung Electronics et le japonais Elpida d'une possible hausse de leurs tarifs.

La baisse des prix pourrait ainsi ralentir au deuxième trimestre avant un rebond annoncé pour le mois de mai par certains analystes.

Le prix moyen d'une puce de 512 mégabits d'une fréquence de 667 mégahertz était de 95 cents mardi, soit 68% de moins qu'il y a un an, selon le marché en ligne DRAMeXchange.

Selon le concurrent taiwanais de Hynix, Powerchip Semiconductor, les prix des mémoires DRAM ont touché un point bas et devraient rebondir au second semestre.

La semaine dernière, Samsung a indiqué qu'il envisageait une augmentation inférieure à 10% de ses prix contractuels pour les DRAM en avril et Elpida avait indiqué vouloir relever le prix de ses DRAM de 20%.

Par ailleurs, Hynix a annoncé mardi que l'Union européenne avait décidé de lever les droits de douanes compensatoires sur ses importations de mémoires DRAM avec effet rétroactif à fin 2007.

En 2003, l'UE avait estimé que le gouvernement sud-coréen avait illégalement subventionné Hynix en incitant les banques à fournir des financements au groupe et avait en conséquence fixé des droits compensatoires de 34,8%, qui avaient ensuite été abaissés à 32,9%.

Rhee So-eui, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below