Le départ de Bill Gates, la fin d'un règne chez Microsoft ?

mercredi 25 juin 2008 19h51
 

par Daisuke Wakabayashi

SEATTLE (Reuters) - Le départ effectif de Bill Gates de Microsoft à la fin de la semaine va marquer la fin d'une époque pour le géant du logiciel, poussant le directeur général du groupe Steve Ballmer sur le devant de la scène alors que la firme de Redmond traverse l'une des périodes les plus cruciales de son histoire.

Le retrait de Bill Gates, qui ne conservera que le titre de président non-exécutif du conseil d'administration, survient alors que le groupe est confronté à une concurrence de plus en plus dure avec Google mais aussi avec d'autres rivaux qui utilisent internet pour entamer la suprématie de Microsoft sur le marché des logiciels.

L'avenir de la firme de Redmond va donc désormais reposer sur les épaules de Steve Ballmer.

"Microsoft doit réfléchir à quelques changements radicaux en matière d'organisation, pas seulement pour consolider ses activités en ligne mais aussi pour commencer à innover dans d'autres domaines", estime Sid Parakh, analyste chez McAdams Wright Ragen.

Conscient de la menace liée à l'émergence de nouveaux concurrents sur internet, Steve Ballmer, qui a succédé à Bill Gates à la direction générale de Microsoft en 2000, a pris en janvier l'une des initiatives les plus audacieuses de l'histoire du groupe en faisant une offre de rachat de 47,5 milliards de dollars au géant de l'internet Yahoo.

L'échec de l'opération a souligné des défaillances de Microsoft dans ses activités internet et la nécessité pour le groupe de reprendre rapidement l'initiative dans ce domaine, sous peiner de voir Google le distancer dans le secteur lucratif et à forte croissance de la publicité en ligne.

Selon les analystes, Microsoft - passé de 30 employés en 1980 à près de 90.000 aujourd'hui - n'est pas assez réactif pour empêcher ses concurrents de gagner du terrain et son écrasante bureaucratie a étouffé sa capacité d'innovation.

DES CHANGEMENTS EN VUE?   Suite...

 
<p>Le d&eacute;part effectif de Bill Gates de Microsoft &agrave; la fin de la semaine va marquer la fin d'une &eacute;poque pour le g&eacute;ant du logiciel, poussant le directeur g&eacute;n&eacute;ral du groupe Steve Ballmer sur le devant de la sc&egrave;ne alors que la firme de Redmond traverse l'une des p&eacute;riodes les plus cruciales de son histoire. /Photo prise le 7 mai 2008/REUTERS/Yuriko Nakao</p>