NTT DoCoMo va s'allier à Google

mardi 25 décembre 2007 13h26
 

TOKYO (Reuters) - L'opérateur japonais NTT DoCoMo envisage de s'allier avec Google pour proposer les services du moteur de recherche sur son portail mobile, apprend-on de sources internes.

Jusqu'à présent, le premier opérateur japonais de téléphonie mobile n'avait pas recherché de partenaire, mais depuis quelques mois DoCoMo séduit moins de nouveaux abonnés que ses concurrents, plus petits.

Avec cette alliance, Google aura accès aux 48 millions d'utilisateurs du portail de service mobiles "i-mode" de DoCoMo, au moment où le géant américain cherche à se développer au Japon et grignoter des parts de marché à Yahoo Japan, premier portail de recherches internet dans l'archipel.

Ce rapprochement pourrait éventuellement aboutir au développement de nouveaux services et combinés, a-t-on ajouté.

"Nous étudions actuellement la possibilité d'une alliance dans les services de recherches avec des partenaires japonais ou étrangers, mais rien n'a été décidé", a déclaré le porte-parole de DoCoMo, Hiroto Nakagawa.

Avec un service proposé dès le printemps, les abonnés au service i-mode de DoCoMo pourront accéder aux services de recherches de Google, aux fonctionnalités telles que l'email, l'agenda et le stockage de photos, peut-on lire mardi dans le quotidien économique Nikkei.

Les services de recherche et de courrier électronique de Google sont déjà présents sur les téléphones portables du principal concurrent de NTT DoCoMo, KDDI, mais le premier opérateur mobile japonais envisage de nouer un partenariat plus avancé dans les services et les technologies, comme le développement d'une nouvelle génération de combinés équipés du système d'exploitation "Androïd" que prépare Google, rapporte le journal.

DoCoMo, qui contrôle plus de 50% du marché mobile au Japon, perd des parts de marché dans un contexte de guerre des prix acharnée.

Softbank, nouveau venu sur le marché de la téléphonie mobile, a enregistré en novembre 191.600 abonnés supplémentaires, surclassant ses concurrents pour le septième mois consécutif. DoCoMo n'a enregistré que 48.200 nouveaux abonnés, moins que Softbank et KKDI.

Taiga Uranaka, version française Mathilde Gardin

 
<p>L'op&eacute;rateur japonais NTT DoCoMo envisage de s'allier avec Google pour proposer les services du moteur de recherche sur son portail mobile, apprend-on de sources internes. /Photo prise le 14 juin 2007/REUTERS/Toshiyuki Aizawa</p>